Le Redoutable (2017)
The Square (2017)
La Passion Van Gogh (2016)
Soleil battant (2017)
L'Usine de rien (2017)
Out (2017)
Corps et âme (2017)
précédent
suivant
Choisissez votre langue en | es | fr | it

LOCARNO 2014 Compétition

email print share on facebook share on twitter share on google+

A Blast : un incendie contrôlé et minutieusement planifié

par 

- Le deuxième film du réalisateur grec Syllas Tzoumerkas raconte l’histoire d’une femme qui ne supporte plus la frustration causée par ses problèmes personnels et par la société

A Blast : un incendie contrôlé et minutieusement planifié

Syllas Tzoumerkas fait partie d’une nouvelle génération de réalisateurs grecs dont les films traitent plus ou moins de la situation politico-sociale du pays. Alors qu’il est facile pour le grand public et les critiques cinématographiques de voir des aspects de la crise économique dans n’importe quel film grec réalisé dans les cinq dernières années, dans la dernière œuvre de Tzoumerkas, A Blast [+lire aussi :
bande-annonce
interview : Syllas Tzoumerkas
fiche film
]
, qui vient de faire son avant-première mondiale à Locarno et passera également au Festival de Sarajevo, la situation du pays est plus intimement enchevêtrée avec l’intrigue et les personnages.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Maria (Angeliki Papoulia, qui est devenue célèbre avec son rôle dans Canine [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
interview : Yorgos Lanthimos
fiche film
]
) a épousé le marin Yannis (interprété par l'acteur débutant Vassilis Doganis) quand elle avait 20 ans. Aujourd’hui, ils ont trois enfants, et il semble qu’il l’aime sincèrement. Bien qu’il soit loin de la maison 6 mois par an, il reste constamment en contact avec elle grâce à Skype et lui envoie des vidéos amusantes et adorables faites spécialement pour elle pendant ses voyages. Son infidélité avec des prostituées et un collègue marin est vite révélée au public, mais pas à sa femme.

Cependant, Maria est malheureuse. Sa mère, condamnée au fauteuil roulant, a accumulé d’énormes dettes à cause de leur épicerie, leur maison et leur résidence secondaire, et le père ne l’aide pas bien à faire face à leurs problèmes financiers. Sa sœur Gogo (Maria Filini, dont c’est également le premier rôle au cinéma) est mariée avec le gérant d’une décharge, Costas (Efthymis Papadimitriou, vu pour la dernière dans Runaway Day [+lire aussi :
bande-annonce
festival scope
fiche film
]
, en compétition au festival de Sarajevo 2013), dont les opinions sont proches de l’extrême-droite. Le film ne dit à aucun moment qu’il est membre ou partisan de l’Aube Dorée mais il en donne évidemment l’impression.

Mais surtout, Maria se languit de Yannis bien plus qu’elle ne l’avait imaginé après leur première nuit d’amour, une scène de sexe torride pleine de promesses passionnées dont on aperçoit des extraits tout au long du film, en contrepoint avec d’autres événements se rattachant à différents moments de la chronologie. Le montage de l’Allemande Kathrin Dietzel, dont c'est la première fiction après plusieurs documentaires, utilise de nombreux flashbacks et visions prémonitoires destinés à faire monter la tension émotionnelle et intellectuelle jusqu’au point culminant du film, à l’inverse d’une narration linéaire. Ce système fonctionne très bien et crée habilement une tension considérable jusqu’à l’explosion, au sens métaphorique comme au sens propre.

Tzoumerkas a réussi à associer différents éléments de l’histoire d’une façon étonnamment rigoureuse, offrant une expérience tout à fait nouvelle au spectateur. Des liens intéressants sont établis entre les personnages (à commencer par Maria, passionnée et contestataire, et Yannis, libidineux) et leurs relations compliquées à des thèmes comme la crise économique et morale, l’éclatement des valeurs traditionnelles et libérales et la montée du néonazisme dans la société grecque. A Blast est un film de colère et de révolte contrôlées, à l'image de son personnage principal (quand Maria explose, elle le fait avec logique, de manière méticuleusement planifiée).

A Blast a été produit par la société grecque Homemade Films en coproduction avec Graal, Marni Films, Pan Entertainment et Prosenghisi Film & Video (Grèce), unafilm et MAMOKO Entertainment (Allemagne) ainsi que PRPL et Bastide Films (Pays-Bas), avec la participation de ZDF/ARTE. Les ventes internationales du film sont gérées par Homemade Films.

(Traduit de l'anglais)

Lire aussi

ArteKino
Les Arcs call
Unwanted_Square_Cineuropa_01
 

dernières news

 

autres infos

Newsletter

Follow us on

facebook twitter rss