Thelma (2017)
Nico, 1988 (2017)
The Charmer (2017)
Muchos hijos, un mono y un castillo (2017)
L'Usine de rien (2017)
Out (2017)
Soleil battant (2017)
précédent
suivant
Choisissez votre langue en | es | fr | it

LOCARNO 2014 Palmarès

email print share on facebook share on twitter share on google+

Locarno prime le cinéma indépendant

par 

- Le Festival de Locarno a annoncé ses lauréats. Encore une fois, c’est le cinéma indépendant qui a raflé le plus de trophées

Locarno prime le cinéma indépendant
Lav Diaz

Le film philippin Mulas Sa Kung Ano Ang Noon (From What Is Before), de Lav Diaz, a décroché le Léopard d’or du Festival de Locarno, mais le cinéma européen n'a pas été oublié, raflant trois prix importants dans le cadre de la compétition internationale. Le choix d’attribuer le prix le plus important de la manifestation au nouveau film de Diaz (d’une durée de 338 minutes) démontre que Locarno reste fidèle à sa tradition de soutenir le cinéma indépendant exigeant, voire intransigeant. "Dans Mulas Sa Kung Ano Ang Noon, le temps et l’espace s’annulent. Malgré sa longueur, voir ce film donne l'impression de regarder le début d’un film en continu. C’est une véritable expérience cinématographique", ont commenté les membres du jury international.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Le Portugal a remporté un autre prix important de la Compétition internationale : pour Horse Money [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
, qui s’aligne en quelque sorte avec le vainqueur du Léopard d’or par sa façon radicale et puissante de raconter une histoire, Pedro Costa s'est vu décerner le Léopard du meilleur réalisateur. Les priix d'interprétation (masculin et féminin) sont allés à deux acteurs européens : la Française Ariane Labed pour son rôle de marin à la vie intime tourmentée dans Fidelio, l'odyssée d'Alice [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Lucie Borleteau
fiche film
]
, de Lucie Borleteau, et le Russe Artem Bystov pour sa performance dans Durak [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Yury Bykov
fiche film
]
de Yury Bykov, où il incarne un personnage d’une force rare, un héros des temps modernes étouffé par une réalité terriblement hostile.

Dans la section Cinéastes du présent (un véritable espace de découverte dédié aux premiers et deuxièmes films de jeunes réalisateurs émergents), le Français Damien Manivel a remporté la Mention spéciale du jury pour son premier long métrage, Un jeune poète [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
. Quant au film italo-canadien La creazione di significato, de Simone Rapisa Casanova, il a reçu le prestigieux Prix du meilleur réalisateur émergent.

Dans la section Pardi di domani (une plateforme pour les talents en devenir réservée aux courts et moyens métrages), c’est le film Abandoned Goods, des Anglais Pia Borg et Edward Lawrence, qui a remporté la distinction la plus importante : le Pardino d’or du meilleur court métrage international/Prix SRG SSR. Une autre belle surprise : Shipwreck, du Néerlandais Morgan Knibbe, a obtenu deux distinctions : le Pardino d’argent SRG SSR et une nomination de la part du Festival de Locarno aux EFA-Prix du cinéma européen. Dans le cadre de la Compétition nationale, le prix le plus important, le Pardino d’or du meilleur court métrage suisse, a été remporté par la réalisatrice italo-suisse Sarah Arnold pour Totems.

Le Prix du public UBS et le Prix Variety Piazza Grande ont également récompensé des œuvres européennes, respectivement le film suisse Schweizer Helden [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Peter Luisi et Marie Heurtin [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Jean-Pierre Améris. Enfin, la Mention spéciale dans la section Premières oeuvres a été attribuée à un film français,Parole de Kamikaze [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Sawada Masa.

(Traduit de l'italien)

ArteKino
Unwanted_Square_Cineuropa_01
 

dernières news

 

autres infos

Newsletter

Follow us on

facebook twitter rss