Corps et âme (2017)
The Square (2017)
La Passion Van Gogh (2016)
L'Usine de rien (2017)
Soleil battant (2017)
La Belle et la meute (2017)
Out (2017)
précédent
suivant
Choisissez votre langue en | es | fr | it

EXPLOITANTS Allemagne

email print share on facebook share on twitter share on google+

Protéger les salles de cinéma pour soutenir la culture cinématographique

par 

- À l'occasion de la 14ème Filmkunstmesse, l’AG Kino Gilde (association des exploitants de cinéma) récompensé des réalisateurs allemands comme Edgar Reitz et Wim Wenders

Protéger les salles de cinéma pour soutenir la culture cinématographique
Wim Wenders, Edgar Reitz, Ursela Monn et Bernd Neumann, président de la FFA (autorité de régulation du cinéma allemand)

La 14ème Filmkunstmesse de Leipzig s'est clôturée avec les récompenses décernées par AG Kino Gilde. Alors que la coproduction anglo-allemande The Grand Budapest Hotel [+lire aussi :
critique
bande-annonce
making of
fiche film
]
, de Wes Anderson, et le long métrage américain Boyhood, de Richard Linklater, se sont partagé le prix du meilleur film international, Heimat : Chronique d'un rêve [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
d'Edgar Reitz a remporté le prix du meilleur film allemand. Wim Wenders et Ribeiro Salgado ont quant à eux décroché le prix du meilleur documentaire pour Le Sel de la terre [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
. Un hommage spécial a été rendu à l'ancien ministre de la Culture et des Médias et actuel président de la FFA Bernd Neumann.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Pendant les cinq jours qu'a duré l'évènement, les membres de l’AG Kino Gilde réunis en assemblée générale ont pu discuter des sujets à inclure dans leurs propositions pour la nouvelle loi sur le cinéma allemande. "Il y a dans notre système de soutien une disparité qui défavorise les distributeurs et les exploitants", a souligné le président d'AG Kino, Christian Bräuer. Les aides au cinéma se concentrent en effet sur les régions. Conséquemment, beaucoup de films sortent en salles mais ne trouvent aucun public. Sigrid Limprecht, membre du conseil d’AG Kino, a ajouté que l'aide à la production du Fonds fédéral pour le cinéma DFFF a un inconvénient : les films doivent être distribués sur un grand nombre de copies même s'ils n'ont pas leur place dans les salles de cinéma. “Il n'est pas normal que les exploitants, qui sont à la fin de la chaîne de la distribution, soient les seuls à devoir supporter le risque financier", affirme Limprecht.

Un autre problème que les exploitants de salles d'art et d'essai ont inscrit à leur agenda est le débat sur la chronologie des médias. Bräuer a été très clair sur l'importance pour tous les membres d’AG Kino de la place des cinémas dans la cette chronologie : "Si un film a du succès au cinéma, la sortie sur DVD quatre ou six mois plus tard en bénéficie. Nous ne pouvons pas nous permettre de participer à des expériences bancales pour des films que personne ne veut venir voir au cinéma.   Pour protéger la culture cinématographique, il faut soutenir et protéger les salles de cinéma".

(Traduit de l'anglais)

ArteKino
Les Arcs call
Unwanted_Square_Cineuropa_01
 

dernières news

 

autres infos

Newsletter

Follow us on

facebook twitter rss