Thelma (2017)
Soleil battant (2017)
L'Usine de rien (2017)
Muchos hijos, un mono y un castillo (2017)
Out (2017)
Corps et âme (2017)
Le Redoutable (2017)
précédent
suivant
Choisissez votre langue en | es | fr | it

FESTIVALS Allemagne

email print share on facebook share on twitter share on google+

Une bonne raison d’aller à Hambourg

par 

- Le 22ème Festival du Film de Hambourg présente dès aujourd’hui huit des candidats aux nominations pour l’Oscar 2015 du meilleur film en langue étrangère.

Une bonne raison d’aller à Hambourg
Pride de Matthew Warchus

La 22ème édition du Festival du Film de Hambourg, dont l'ouverture a été confiée à la comédie dramatique britannique Pride, de Matthew Warchus, va présenter 110 films d’auteur, dont le gagnant de la dernière Palme d’Or en date, Winter Sleep de Nuri Bilge Ceylan, mais aussi Mommy de Xavier Dolan, Ida de Pawel Pawlikowski et Gett : le procès de Viviane Amsalem, de Shlomi et Ronit Elkabetz. En tout, huit candidats nationaux aux nominations pour le prochain Oscar du meilleur film en langue étrangère vont être projetés à Hambourg. Parmi eux, on trouve aussi Cowboys de Tomislav Mrsic (Croatie), White God de Kornél Mundruczó (Hongrie), Force Majeure (Turist) de Ruben Östlund (Suède) et le film de clôture, Timbuktu d'Abderrahmane Sissako.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

"Nous sommes ravis si les films ont déjà un distributeur en Allemagne, mais nous tâchons de nous concentrer sur les films qui n'ont pas de distribution prévue sur notre sol", explique le directeur du festival, Albert Wiederspiel. "Sur les 110 films que nous présentons, poursuit-il, 15 seulement ont déjà un distributeur ici. Notre public apprécie l'opportunité que nous lui offrons de voir pendant le festival des films qu’ils n’a pas l'occasion de voir autrement".

La Grèce est bien représentée à Hambourg, Quatre films hellènes sont au programme, notamment Xenia de Panos H. Koutras et Miss Violence, d’Alexandros Avranas. "Tous les films provenant de Grèce traitent de l’impact de la crise économique sur la vie des individus", dit Wiederspiel. La section la plus attendue par les spectateurs est Eurovisuell, qui propose des champions des différents box-offices européens, comme le drame islandais Life in a Fishbowl, de Baldvin Zophaníasson, et la comédie tchèque Prague Cans, de Tomás Vorel.

L'un des grands moments du festival sera l’avant-première allemande du film The Cut du réalisateur turc-allemand Fatih Akin, qui recevra en outre le Prix Douglas Sirk. Le festival compte aussi parmi ses hôtes de prestige le réalisateur bosniaque Emir Kusturica. Dans le cadre de la nouvelle section Freihafen, qui comprend 11 coproductions euro-allemandes, les producteurs allemands des films se disputeront le Prix de Hambourg du meilleur producteur, d'une valeur de 25 000 euros. Le partenaire étranger gagnera également pour son prochain film un prix pouvant aller jusqu’à 15 000 euros fourni par la société de post-production Optical Art. "Ça donne aux producteurs une bonne raison de revenir à Hambourg", conclut le directeur du festival.

Il faut signaler aussi le retour du réalisateur iranien Mohammad Rasoulof après huit mois sans pouvoir quitter son pays natal.

(Traduit de l'anglais)

ArteKino
Les Arcs call
Unwanted_Square_Cineuropa_01
 

dernières news

 

autres infos

Newsletter

Follow us on

facebook twitter rss