Thelma (2017)
Nico, 1988 (2017)
The Charmer (2017)
Muchos hijos, un mono y un castillo (2017)
L'Usine de rien (2017)
Out (2017)
Soleil battant (2017)
précédent
suivant
Choisissez votre langue en | es | fr | it

FESTIVALS Suisse

email print share on facebook share on twitter share on google+

La 10ème édition du Festival de Zurich dévoile son palmarès

par 

- Les jurys des trois compétitions ont primé l'Uruguay, la Roumanie et la Suisse. Le cinéma européen a brillé par sa qualité

La 10ème édition du Festival de Zurich dévoile son palmarès
Toto and his Sisters de Alexander Nanau

Les prix les plus importants du Festival de Zurich ont été attribués à Una noche sin luna de l'Uruguayen Germán Tejeira (compétition internationale longs métrages), Toto and his Sisters [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
du Roumain Alexander Nanau (compétition internationale documentaires) suivi par The Look of Silence [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de Joshua Oppenheimer (mention spéciale dans la même section) et Children of the Arctic, du Suisse Nick Brandestini (compétition "Gros plan sur la Suisse, l'Allemagne et l'Autriche"). Ce documentaire suisse relate le difficile passage à l'âge adulte de cinq adolescents inupiks qui mènent une lutte constante pour trouver l'équilibre entre modernité et tradition, insouciance et conscience de leur culture ancestrale. Nick Brandestini a été primé il y a trois ans à Zurich pour Darwin.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Dans la même catégorie, une mention spéciale a été décernée au film allemand Capital, de Jorg M. Kundinger et Timon Birkhofer.  La Suisse est aussi au coeur du premier long métrage de Bruno Deville, Bouboule [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
, qui a reçu le nouveau prix d'encouragement à un film helvétique. Le prix du public a également récompensé un film local : Zu ende Leben (Dying to live) de Rebecca Panian, un film courageux sur le deuil et le rapport avec la mort. Le Suédois Ronnie Sandahl a quant à lui reçu le prix du meilleur premier film de l'Association suisse des journalistes de cinéma (ASJC) pour Underdog (Svenskjävel) [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
interview : Ronnie Sandahl
fiche film
]
, une oeuvre courageuse et délicieusement provocante qui révèle le talent du jeune réalisateur.

(Traduit de l'italien)

ArteKino
Unwanted_Square_Cineuropa_01
 

dernières news

 

autres infos

Newsletter

Follow us on

facebook twitter rss