Nico, 1988 (2017)
Muchos hijos, un mono y un castillo (2017)
L'Usine de rien (2017)
Out (2017)
Soleil battant (2017)
Le Redoutable (2017)
Thelma (2017)
précédent
suivant
Choisissez votre langue en | es | fr | it

INDUSTRIE Italie

email print share on facebook share on twitter share on google+

La FICE discute de l'identité des cinémas d'art et d'essai à Mantoue

par 

- Les particularités de la programmation et du public des films d'auteurs sont un sujet central aux Rencontres du cinéma d'art et d'essai

La FICE discute de l'identité des cinémas d'art et d'essai à Mantoue

“Secouer le marché – L'identité des cinémas d'art et d'essai et de leur public" : voilà le titre de la discussion centrale organisée mercredi dans le cadre des Rencontres du cinéma d'art et d'essai, qui ont débuté hier soir à Mantoue. Ce débat destiné aux professionnels sera présenté par Domenico Dinoia, le président de la FICE-Fédération italienne des cinémas d'art et d'essai. Parmi les intervenants : Nicola Borrelli, directeur général de la section Cinéma du Ministère de la Culture ; Andrea Occhipinti et Francesca Cima, qui sont respectivement les présidents des sections distributeurs et producteurs de l'ANICA ; Giovanni Spagnoletti, le président de l'AFIC-Association des festivals italiens de cinéma ; Gianluca Farinelli, qui dirige la Cinémathèque de Bologne ; Mario Lorini et Richard Borg, délégués de l'ANEC et de l'ANICA pour la Multiprogrammation ; des réalisateurs, dont Carlo Carlei.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

La discussion, modérée par le critique Franco Montini, portera plus particulièrement sur la diversité des cinémas d'art et d'essai et sur la nécessité de renforcer leur identité, ainsi que les particularités de leur programmation et de leur public, par rapport aux autres types de salles. Les participants parleront du fondement de l'activité des cinémas d'art et d'essai, qui a à voir avec l'exception culturelle, de l'importance de rechercher des films capables d'offrir des émotions tout en éveillant le désir de culture, d'information, de créativité, des activités d'"animation", de formation et de renouvellement du public, des compagnons de voyage des salles d'art et d'essai (les festivals, les critiques, les réalisateurs) et des manières d'augmenter le public pour chaque type d'offre).

Les Rencontres du cinéma d'art et d'essai, qui ont commencé hier soir, sont un rendez-vous professionnel clef en matière de cinéma de qualité. Cinq cents membres du secteur sont présents. Des avant-premières, bandes-annonces et rencontres avec les réalisateurs et acteurs permettront aux participants de découvrir les films de la saison à venir.

Mercredi 8 octobre, plusieurs avant-premières seront accessibles au public et gratuites, notamment celle de Dancing with Maria [+lire aussi :
bande-annonce
interview : Ivan Gergolet
fiche film
]
(sélectionné à la dernière Mostra de Venise dans la section Semaine de la critique),en présence du réalisateur di Ivan Gergolet (Cinema del Carbone, 19h30), et celle de Goltzius & The Pelican Company [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Peter Greenaway, avec F. Murray Abraham, Giulio Berruti, Vincent Riotta et Flavio Parenti, qui seront tous à Mantoue avec le cinéaste. Barbora Bobolova, Antonio et Marco Manetti, Riccardo Scamarcio et Jasmine Trinca participeront à une rencontre qui aura lieu au Ridotto del Teatro Sociale à 18h30.

Au Teatro del Bibiena, lors d'un gala présenté par Maurizio Di Rienzo, les Prix FICE seront remis aux réalisateurs et acteurs italiens les plus appréciés de l'année par le monde de l'art et essai. Parmi les lauréats : Paolo et Vittorio Taviani, Riccardo Scamarcio, Barbora Bobulova, Peter Greenaway, les frères Manetti et Sydney Sibilia. Un fête sera ensuite organisée pour eux au Musée national d'archéologie. 

Le programme des Rencontres du cinéma d'art et d'essai est disponible sur le site www.fice.it.

(Traduit de l'italien)

ArteKino
Unwanted_Square_Cineuropa_01
 

dernières news

 

autres infos

Newsletter

Follow us on

facebook twitter rss