Thelma (2017)
Soleil battant (2017)
L'Usine de rien (2017)
Muchos hijos, un mono y un castillo (2017)
Out (2017)
Corps et âme (2017)
Le Redoutable (2017)
précédent
suivant
Choisissez votre langue en | es | fr | it

FESTIVALS Norvège

email print share on facebook share on twitter share on google+

Films from the South à Oslo

par 

- Le plus grand festival d'Oslo commence aujourd'hui. Au programme : 240 séances, 90 films d'Asie, d'Afrique et d'Amérique latine, 40 pays représentés

Films from the South à Oslo

Seuls 4 à 5% des films proposés dans les salles norvégiennes chaque année viennent d'Asie, d'Afrique ou d'Amérique latine, mais lors du festival Films from the South, le plus gros festival d'Oslo, il en va autrement. La 24ème édition de l'événement (9-19 octobre) va mettre en avant, en 240 séances, plus de 40 pays en voie de développement. 

Le festival, qui a accueilli le nombre record de 25 000 spectateurs l'année dernière et réunit les efforts de l'Institut du cinéma de Norvège et de Nordisk Film Kino, va s'ouvrir sur la projection du candidat cannois Les Nouveaux Sauvages [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de l'Argentin Damián Szifrón. La sélection comprend aussi les nouveaux films du réalisateur japonais oscarisé Hayao Miyazaki et de l'Iranien nominé aux Oscars Asghar Farhadi. Parmi les invités de marque de l'événement : l'Argentin Daniel Burman et le Brésilien Karim Ainouz

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

L'hôte le plus important sera cependant le cinéaste franco-chilien Alejandro Jodorowsky, 85 ans, qui accompagnera son dernier film, La Danza de la realidad [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
(lauréat du Miroir d'argent du festival en 2013), ainsi que les classiques qu'il a réalisés dans les années 1970. Il s'entretiendra en outre avec l'Américain Frank Pavich, l'auteur du documentaire Jodorowsky’s Dune [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
, sur la tentative du Chilien d'adapter le classique de la littérature SF américaine Dune, de Frank Herbert. Ce film inachevé est ici qualifié de "plus grand film qui ait jamais été fait".

Le 11 octobre, Oslo va fêter la Journée internationale de la fille à travers des films, des débats et des activités qu'abritera sa Maison du film. Le public pourra voir Difret de l'Éthiopien Zeresenay Mehari, Light Fly, Fly High des Norvégiens Beathe Hofseth et Susann Østigaard (tourné en Inde), I Am a Girl de l'Australienne Rebecca Barry (sur six jeunes filles de différents endroits du monde) et Sepideh [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
, de la Danoise Berit Madsen (sur une petite Iranienne). 

Six projets internationaux ont été sélectionnés pour le Forum de la Fondation Sørfond, qui aura lieu le 15 octobre à la Maison du cinéma. Les réalisateurs invités pourront présenter leurs idées à des producteurs norvégiens, et le cas échéant, soumettre une demande de financement au fonds. Le fonds Sørfond, financé par le Ministère norvégien des Affaires étrangères et Films from the South, a soutenu cinq des films sélectionnés cette année par le festival.

(Traduit de l'anglais)

ArteKino
Les Arcs call
Unwanted_Square_Cineuropa_01
 

dernières news

 

autres infos

Newsletter

Follow us on

facebook twitter rss