Une vie (2016)
Out (2017)
Bigfoot Junior (2017)
The Party (2017)
Que Dios nos perdone (2016)
L'autre côté de l'espoir (2017)
Glory (2016)
précédent
suivant
Choisissez votre langue en | es | fr | it

FESTIVALS Israël

email print share on facebook share on twitter share on google+

Next to Her : une étouffante responsabilité

par 

- Le premier long métrage d’Asaf Korman repose sur des performances surprenantes et des rebondissements inattendus

Next to Her : une étouffante responsabilité

Le premier long métrage d’Asaf Korman, qui a fait son avant-première en mai à la Quinzaine des réalisateurs de Cannes et sera projeté ce week-end au Festival international d'Haïfa, raconte l’histoire complexe de Chelli (Liron Ben-Shlush), une belle femme qui travaille comme agent de sécurité dans un lycée et dont la vie tourne autour de sa jeune sœur handicapée mentale, Gabby (Dana Igvy). Rapidement, la situation d’interdépendance entre les deux sœurs devient évidente, ainsi que le fait qu'elle ne convient à aucune des deux, car Gabby doit rester enfermée à la maison toute la journée pendant que Chelli travaille, cette dernière ne supportant pas l'idée d’envoyer sa soeur dans un établissement spécialisé. Quand elles sont ensemble, les soeurs passent leur temps à regarder la télévision et à se cajoler – elles prennent même leur bain ensemble, ce qui montre bien que le dévouement de Chelli envers sa sœur n’a rien de sain. Après des menaces répétées des services sociaux, inquiets du fait que Gabby reste sans surveillance tout le jour, Chelli l’envoie à contrecœur en garderie, ce qui va s'avérer plus sur pour elle que pour Gabby, qui semble apprécier ce changement. Les choses s’améliorent pour Chelli quand elle rencontre Zohar, un professeur de gym trentenaire qui vit toujours chez sa mère. Elle est agréablement surprise par la façon dont il s’adapte à sa vie peu orthodoxe et à Gabby, et voilà bientôt Zohar qui s’installe avec les deux sœurs. Cependant, après un certain temps, Zohar se sent comme la cinquième roue du carrosse dans cette maison. La situation va être amenée à changer de nouveau, radicalement, à la fin du film, quand se produit un rebondissement des plus inattendus. 

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Le réalisateur Asaf Korman, ancien monteur, a co-écrit Next to Her avec sa femme et avec l’actrice principale du film, Ben-Shlush, qui s’est inspirée de sa propre expérience avec sa sœur – ce qui explique pourquoi le  portrait de l’étouffante relation entre Chelli et Gabby est aussi réaliste. Ce réalisme doit aussi à la performance d’Igvy : son portrait de Gabby est si convaincant qu'on pourrait penser qu’elle est handicapée dans la vraie vie. Cette incroyable interprétation lui a valu le prix de la meilleure actrice dans un second rôle de la part de l’Académie israélienne du cinéma.

Il faut aussi mentionner le travail de photographie subtil qu'a fait Amit Yasur. La majorité des scènes se déroulent dans le studio désordonné où vit Chelli, un cadre confiné que la caméra exploite parfaitement, sans négliger d’occasionnels très gros plans.

(Traduit de l'anglais)

DPC
WBImages Locarno
Swiss Locarno
 

dernières news

 

autres infos

Newsletter

Follow us on

facebook twitter rss