Glory (2016)
The Party (2017)
Que Dios nos perdone (2016)
Out (2017)
L'autre côté de l'espoir (2017)
Sage Femme (2017)
Une vie (2016)
précédent
suivant
Choisissez votre langue en | es | fr | it

ROME 2014 Perspectives Italie

email print share on facebook share on twitter share on google+

Last Summer, quatre jours pour se dire adieu

par 

- Leonardo Guerra Seràgnoli signe une production originale et insolite dans le panorama italien qui a attiré l’attention d’Elda Ferri et Luigi Musini

Last Summer, quatre jours pour se dire adieu

"Bananamania" est le mot que la presse utilise pour décrire l’enthousiasme des lecteurs vis-à-vis de Banana Yoshimoto depuis la parution de son roman Kitchen. A cinquante ans, les livres de l’écrivaine japonaise se sont vendus à plus de 6 millions d’exemplaires et n’ont pas perdu leur part d’humanité dans la description de la puissance de l’amour et de l’amitié et sur le sens profond de la perte.

C’est d’ailleurs autour de l’idée de perte que s’articule Last Summer [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
, du réalisateur italien installé à Londres Leonardo Guerra Seràgnoli, qui a collaboré avec Banana Yoshimoto pour le scénario. Dans cette histoire poignante et délicate, à l’image d’un roman de l’écrivaine, une jeune femme japonaise (Rinko Kikuchi, nominée aux Oscar pour Babel) dispose de seulement quatre jours pour dire adieu à son fils de six ans (Ken Brady), dont elle a perdu la garde après son divorce.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

La rencontre se fait à bord d’un yacht luxueux (le Wally Esense, dessiné par la très renommée Odile Decq) appartenant à la famille britannique très aisée de l’ex-mari. En mer, face à la côte d’Otranto, dans les Pouilles, surveillée de près par le commandant du bateau (le Hollandais Yorick Van WageningenMillenium : les hommes qui n’aimaient pas les femmes) et les membres de l’équipage, Naomi, la jeune maman, tente une approche désespérée pour se rapprocher de son fils, Ken, d’abord méfiant. Elle commence à lui parler japonais, la langue maternelle de l’enfant, à lui raconter des épisodes de son enfance et des vieilles légendes japonaises, à lui cuisiner des plats japonais. Lentement, la force de l’identité culturelle et l’attraction maternelle parviennent à conquérir l’enfant. A la fin de la dernière journée, ils se quitteront sur une promesse tacite.

Grâce à une réalisation soignée et nerveuse à l’image du personnage principal et grâce à la collaboration de l’illustrateur Igort dans le scénario, Last Summer est aussi brusque et expressif qu’une bande dessinée enrichie par la costumière plusieurs fois récompensée aux Oscar, Milena Canonero (qui participe également à la production) et bénéficie d’un casting international brillant. L’Autrichienne Monika Willi, la protégée de Michael Haneke,s’est occupée du montage

Cette production insolite dans le panorama italien a bénéficié du soutien d’Elda Ferri et Luigi Musini (avec Jean Vigo et Cinemaundici) en collaboration avec Rai Cinema. Après son passage au Festival de Rome, la distribution du film sera assurée par Bolero à partir du 23 octobre. La distribution internationale est assurée par Fortissimo Films.

(Traduit de l'italien)

Lire aussi

Emilia Romagna_site FR
Odessa site
Film Business Course
 

dernières news

 

autres infos

Newsletter

Follow us on

facebook twitter rss