Thelma (2017)
Nico, 1988 (2017)
The Charmer (2017)
Muchos hijos, un mono y un castillo (2017)
L'Usine de rien (2017)
Out (2017)
Soleil battant (2017)
précédent
suivant
Choisissez votre langue en | es | fr | it

FESTIVALS Grèce

email print share on facebook share on twitter share on google+

Thessalonique approche, et dévoile encore quelques sélections grecques ainsi que les projets d'Agora

par 

- Norway de Yannis Veslemes et Forget Me Not, de Yannis Fagras, mènent le peloton grec. Douze projets concourront pour des financements

Thessalonique approche, et dévoile encore quelques sélections grecques ainsi que les projets d'Agora

Le film de vampires Norway [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Yannis Veslemes, projeté à Karlovy Vary, et le drame Forget Me Not, qui a demandé à Yannis Fagras dix ans de travail, mènent cette année le peloton des films grecs qui seront présentés au Festival de Thessalonique (31 octobrer-9 novembre) et bien qu'il reste encore des sélection à annoncer, ils pourraient bien être les favoris locaux de la compétition destinés aux premiers et deuxièmes longs métrages. 

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Norway suit Zano (Vangelis Mourikis, de Stratos [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
interview : Yannis Economides
fiche film
]
), un rôdeur qui hait la lumière et débarque à Athènes en 1984 pour se perdre dans la scène nocturne de la capitale, alors en plein développement. Forget Me Not est une saga romantique qui relate l'histoire d'un plongeur missionné en Alaska pour repêcher un aéroplane englouti dans la mer tandis que la femme qu'il aime part en Grèce pour aller le retrouver. Le film, tourné entre l'Alaska et la Nouvelle Orléans, est interprété par Yannis Stankoglou (Xenia [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
interview : Panos H. Koutras
fiche film
]
) et Aliki Danezi-Knutsen. Il fera à Thessalonique son avant-première mondiale. 

Cinq autres films hellènes feront leur avant-première pendant le festival, notamment Polk, où Vladimiros Nikolouzos et Nikos Nikolopoulos racontent leur version de l'assassinat du journaliste de CBS George Polk, le récit criminel Hook, Line and Sinker de Theodoros Koutsaftis et Queen Antigone de Telemachos Alexiou, qui est une relecture moderne de la tragédie de Sophocle.

Stathis Athanasiou présentera une version fragmentée et multimédia de l'histoire d'Antigone dans A, qui fait partie de la section Panorama grec, dédiée aux films qui sont déjà sortis dans les cinémas nationaux. Xenia de Panos H Koutras (sélectionné cette année à Cannes dans la section Un Certain Regard), A Blast [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Syllas Tzoumerkas
fiche film
]
de Syllas Tzoumerkas (projeté au dernier Festival de Locarno) et Stratos de Yannis Economides (en compétition à Berlin) sont également au programme, de même que For Ever de Margarita Manda et Electra de Petros Sevastikoglou.

Les Grecs seront bien représentés aussi à l'Agora, où six projets locaux (sur 13 projets en tout) chercheront à obtenir les prix Crossroads, qui vont de séances d'aide au développement de scénario à des bourses de développement de 7000 euros de la part du CNC. Pendant ce temps, cinq projets locaux de plus (sur 10 en tout) seront présentés dans la section Works in Progress de l'Agora pour attirer l'attention de partenaires potentiels parmi les professionnels présents sur le marché. Ils se disputeront en outre un prix d'une valeur de 70 000 euros en services de post-production offert par Graal.

(Traduit de l'anglais)

ArteKino
Unwanted_Square_Cineuropa_01
 

dernières news

 

autres infos

Newsletter

Follow us on

facebook twitter rss