Sage Femme (2017)
Bigfoot Junior (2017)
The Party (2017)
Western (2017)
Que Dios nos perdone (2016)
L'autre côté de l'espoir (2017)
Out (2017)
précédent
suivant
Choisissez votre langue en | es | fr | it

ROME 2014 Gala

email print share on facebook share on twitter share on google+

Buoni a nulla, ou l'art de savoir dire non

par 

- Gianni Di Gregorio a présenté à Rome son nouveau film, une comédie endiablée et bien construite sur la nécessité de se faire respecter

Buoni a nulla, ou l'art de savoir dire non

Est-il possible pour une personne au tempérament doux et accomodant de changer, d'apprendre à s'imposer et à se faire respecter dans un monde fourbe et imbu de lui-même ? C'est à cette question qu'essaie de répondre avec une ironie de bon goût le nouveau film de Gianni Di GregorioBuoni a nulla [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
 (litt. "bons à rien"), son troisième après Le Déjeuner du 15 août [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
, qui l'a révélé (il a été élu meilleur premier film à Venise en 2008), et Gianni e le donne [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
interview : Gianni di Gregorio
fiche film
]
, sélectionné à Berlin en 2011. Cette fois, l'avant-première de son film a eu lieu dans le cadre du Festival de Rome (16-25 octobre), dans la section Gala.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Gianni (Gianni Di Gregorio) est un fonctionnaire à six mois de la retraite, mais à cause de la réforme récente, son directeur lui explique qu'il va non seulement devoir travailler trois ans de plus, mais aussi être muté en banlieue (c'est-à-dire à une heure de chez lui). Gianni, qui est quelqu'un de gentil et de disponible, accepte pour l'énième fois sans ciller. Dans son nouveau bureau, il fait connaissance avec ses collègues : Cinzia l'aguicheuse (Valentina Lodovini), qui utilise ses charmes pour faire faire son travail aux autres, et Marco (Marco Marzocca), l'employé le plus excellent et efficace de la boîte, qui est toujours prêt à rendre service et à aider tout le monde et à faire des heures sup, même le jour de son anniversaire. Le bureau est supervisé par une directrice amère (Anna Bonaiuto) et son assistant obséquieux (Gianfelice Imparato).

Gianni accepte les humiliations, les abus et les tâches les plus ingrates sans mot dire, mais sa tension monte, de sorte que c'est son médecin (Marco Messeri), qui en réalité est dentiste, et le nouveau partenaire de l'ex-femme de Gianni (Daniela Giordano), qui va lui donner un conseil vital : se faire respecter, savoir dire non et se concéder de temps à autre une petite méchanceté. Notre héros va même essayer de transmettre le conseil à son collègue Marco, mais sans grand succès. La capacité à forcer sa nature pour reprendre sa vie en main est bel et bien au centre du film. On trouve aussi parmi les interprètes Camilla Filippi, qui joue la fille qui voudrait profiter du déménagement de Gianni pour reprendre son appartement du centre-ville.

L'humour gentil et intelligent de Gianni Di Gregorio se fait de nouveau sentir avec une efficacité et un rythme qui aurait facilement pu s'essouffler au fil de ce troisième film de nouveau centré sur le quotidien d'un anti-héros (son alter ego), mais ce n'est pas le cas. Au lieu de lasser, chaque chapitre de cette amusante saga est si bien écrit, construit et joué qu'on pourrait en regarder beaucoup plus, avec grand plaisir. Est-ce que Gianni saura dire non à un autre film ?

En attendant, Buoni a nulla, produit par BiBi Film et Rai Cinema avec le soutien du Ministère de la Culture et la Région Latium, va sortir sur les écrans transalpins le 23 octobre, distribué par BiM.

(Traduit de l'italien)

Lire aussi

DPC
WBImages Locarno
Swiss Locarno
 

dernières news

 

autres infos

Newsletter

Follow us on

facebook twitter rss