Rester vertical (2016)
6.9 on the Richter Scale (2016)
Callback (2016)
Sámi Blood (2016)
Grave (2016)
Belle Dormant (2016)
The Young Lady (2016)
précédent
suivant
Choisissez votre langue en | es | fr | it

FESTIVALS Pologne

email print share on facebook share on twitter share on google+

Alternatifs et indépendants en vitrine au Tofifest

par 

- La manifestation organisée à Toruń affiche sa singularité avec la section From Poland et des titres comme Beavers et Polish Shit

Alternatifs et indépendants en vitrine au Tofifest
Beavers de Hubert Gotkowski

Démarrée depuis samedi dernier, la 12ème édition du Tofifest (qui se déroule à Toruń jusqu'au 26 octobre) se singularise notamment par une ligne éditoriale "rebelle" à travers la section compétitive From Poland qui propose des oeuvres polonaises se situant hors du "mainstream" national : premiers films, productions indépendantes et titres dépassant les limites des genres et entrant dans le champs d’autres domaines artistiques (théâtre, clip musical, art vidéo). 

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Déjà identifié et apprécié par le public polonais (son premier long, Consumers, avait reçu une mention spéciale pour un film indépendant à Gdynia en 2009), Hubert Gotkowski a ainsi présenté à Toruń son nouvel opus : Beavers. Produit par DDN Productions, le film compte à son actif plusieurs prix remportés dans des festivals polonais dédiés au cinéma indépendant et/ou aux jeunes réalisateurs (notamment à Lublin, Rzeszów, Jelenia Góra).

L'intrigue de Beavers est centrée sur la tentation de revenir vers d'anciens idéaux. Le titre du film fait référence au nom d’un groupe de rock formé par quelques amis (Wojciech Solarz, Robert Jarociński, Sebastian Stankiewicz) avant que la vie ne les disperse dans des directions différentes. Le scénario voit Marcin rentrer d’Irlande, en échec, sans avoir atteint l’objectif d’améliorer son niveau d'existence. Son copain Klocek mène une vie du dealer de psychotropes, tandis que le troisième ancien membre du groupe gère... des toilettes publiques. Sur le point de se suicider, Marcin renonce à passer à l'acte à cause d'une petite annonce de vente de son ancienne guitare. Il essaye alors de récupérer son instrument et de réactiver le groupe. 

De son côté, Grzegorz Jankowski, réalisateur et journaliste TV, a été sélectionné à Toruń avec son premier long-métrage : Polish Shit. Comme dans Beavers, on retrouve au coeur du récit un groupe de musiciens ambitieux tentant d’enregistrer leur premier disque et de le promouvoir lors d’une tournée. Produit par Film It !, ce quasi-documentaire qui inclut parmi les premiers rôles une star de la scène polonaise de la musique indépendante (Tymon Tymański, également auteur du scénario du film) et un célèbre acteur de cabaret (Grzegorz Halama), offre une représentation hyper satirique du showbiz. 

Beavers et Polish Shit sont distribués par Spectator.

(Traduit de l'anglais)

courgette oscar shortlist
 

dernières news

 

autres infos

Newsletter

Follow us on

facebook twitter rss

suspi_2016_web300x250