Jeune femme (2017)
You Were Never Really Here (2017)
120 battements par minute (2017)
The Square (2017)
Mise à mort du cerf sacré (2017)
In the Fade (2017)
Makala (2017)
précédent
suivant
Choisissez votre langue en | es | fr | it

FESTIVALS Allemagne

email print share on facebook share on twitter share on google+

Les lauréats du 63ème Festival de Mannheim-Heidelberg

par 

- Ces jeunes talents viennent d'Uruguay, d'Azerbaïdjan, du Brésil, du Liban, d'Irlande et d'Estonie. Le Mannheim Meeting Place a fêté sa 5ème édition

Les lauréats du 63ème Festival de Mannheim-Heidelberg
Tous les chats sont gris de Savina Dellicour

La 63ème édition du Festival de Mannheim-Heidelberg (6-16 novembre), ouverte par l'avant-première allemande du film belge Tous les chats sont gris [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
, de Savina Dellicour, s'est conclue sur la remise du prix principal, le Prix du nouveau venu de l'année, à l'Uruguayen Dimitry Rudakov pour 23 segundos. Le Prix de Mannheim-Heidelberg est allé à Nabat d'Elchin Musaoglu (Azerbaïdjan), qui a également raflé le Prix FIPRESCI et Prix du jury oecuménique. Le Prix spécial du jury a récompensé l'acteur Nelson Xaver pour sa "performance courageuse" dans le film brésilien Farewell – A despedida de Marcelo Galvão.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Le Prix du public du festival allemand dédié aux jeunes talents a été décerné au long métrage libanais Ghadi d'Amin Dora, présenté dans la section Découvertes internationales. Les exploitants de cinéma ont accordé leurs mentions spéciales à l'Irlandais Terry McMahon pour Patrick's Day [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
et à l'Estonien Martti Helde pour In the Crosswind [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Martti Helde
fiche film
]
.

Le Prix New Master of Cinema, qui a remplacé l'année dernière le Prix Master of Cinema afin de rendre hommage aux jeunes réalisateurs, chers au festival, qui sont parvenus à poursuivre leur carrière au-delà de leurs premiers films, ce qui est de nos jours une vraie gageure, a été remis au Belge Geoffrey Enthoven lors d'une cérémonie spéciale organisée le 12. 

De nouveau, le fin travail de sélection du directeur Michael Kötz et son équipe (qui se sont concentrés sur 24 films pour le programme principal – 13 en compétition internationale, 11 dans la section Découvertes internationales –, auxquels il faut ajouter les 15 titres qui se sont vu dédier des séances spéciales, et sept films pour enfants), a été apprécié par les 500 journalistes accrédités présents, les professionnels et le public. En tout, le festival a accueilli 60 000 spectateurs pour plus de 50 000 tickets vendus, ce qui représente une augmentation de 10% de la fréquentation par rapport à l'année dernière. Près de 5000 personnes ont en outre participé aux 90 rencontres organisées autour des films.

Il faut signaler aussi le succès de la cinquième édition du volet industrie de l'événement, Mannheim Meeting Place, dirigé par Julek Kedzierski et caractérisé par le fait que les projets sont déjà discutés entre professionnels (producteurs, acheteurs, consultants) trois à quatre mois avant le festival, de sorte que les 250 réunions qui ont lieu pendant l'événement permettent surtout de finaliser les collaborations déjà initiées.

Producers on the Move
 

dernières news

 

autres infos

Newsletter

Follow us on

facebook twitter rss

Swiss Films Cannes