Nico, 1988 (2017)
Muchos hijos, un mono y un castillo (2017)
L'Usine de rien (2017)
Out (2017)
Soleil battant (2017)
Le Redoutable (2017)
Thelma (2017)
précédent
suivant
Choisissez votre langue en | es | fr | it

FESTIVALS France

email print share on facebook share on twitter share on google+

Belfort maintient le cap

par 

- Démarrage demain de la 29ème édition du festival spécialisé dans le jeune cinéma indépendant et novateur

Belfort maintient le cap
Hide and Seek de Joanna Coates

Abdellatif Kechiche, Darren Aronofsky, Lars Von Trier, Brillante Mendoza, Olivier Assayas, Laurent Cantet, Leos Carax, Michelangelo Frammartino, Pedro Costa, Albert Serra, Corneliu Porumboiu, Athina Rachel Tsangari ou encore Wang Chao : depuis sa création, le Festival Entrevues de Belfort a mis en lumière de nombreux premiers films d'auteurs aujourd’hui mondialement reconnus. Centré sur le cinéma indépendant et novateur, la manifestation lance demain sa 29ème édition.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Au programme jusqu'au 30 novembre se distingue une compétition internationale de 12 longs incluant Hide and Seek [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de Joanna Coates, vainqueur du Prix Michael Powell du meilleur film britannique à Edimbourg et centré sur quatre jeunes Londoniens partant vivre dans un cottage anglais isolé, se livrant à un échangisme organisé et atteignant une forme de bonheur collectif remis en question par l’arrivée d’un étranger.

Figure également en lice la coproduction franco-portugaise O que vai ao lume ? de Stefan Libiot : une enquête dans un village de pêcheurs au Portugal après la disparition de l'amant du narrateur qui s'est peut-être jeté du haut d'une falaise. Enfin, parmi les documentaires en course (qui participent à la même compétition que les fictions) pointent le film autrichien And There We are, in the Middle [+lire aussi :
bande-annonce
festival scope
fiche film
]
de Sebastian Brameshuber et trois productions françaises : Sud Eau Nord Déplacer [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
d'Antoine Boutet (dévoilé à Locarno - sortie en salles le 28 janvier 2015), Letters to Max [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
d'Eric Baudelaire (passé par Toronto) et Je suis le peuple d'Anna Roussillon. La compétition des longs métrages est complétée par des titres venus des Etats-Unis, du Brésil, d'Inde, d'Iran et d'Algérie.

Le festival de Belfort renouvelle aussi la formule des "Double Feature" initiée l’an dernier avec John Carpenter. Cette fois, c'est Kiyoshi Kurosawa (qui fera le déplacement en Franche-Comté) qui a associé à chacun de ses films une oeuvre tirée de son panthéon cinéphilique personnel.

A signaler aussi La Fabbrica avec Tony Gatlif comme invité, la section La Tranversale dédiée au thème du voyage dans le temps, la première rétrospective intégrale en France des films du maître de l'animation Satoshi Kon, des remakes signés Jean-Claude Brisseau (trois versions de son court Des Jeunes femmes disparaissent, tourné en 8mm noir et blanc en 73, en Super 8 couleur en 1976 et en relief en 2014) et Cavalier Express, une nouvelle lecture de huit courts d’Alain Cavalier sous la forme d’un récit unique.

Plusieurs avant-premières complètent le programme, entre autres Vincent n'a pas d'écailles [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de Thomas Salvador (lire la critique), Gente de bien [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de Franco Lolli (critique), Gaby Baby Doll [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Sophie Letourneur, New Territories [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Fabianny Deschamps, le documentaire franco-suisse Iranien [+lire aussi :
bande-annonce
festival scope
fiche film
]
de Mehran Tamadon et Kommunisten + La guerre d'Algérie de Jean-Marie Straub.

ArteKino
Unwanted_Square_Cineuropa_01
 

dernières news

 

autres infos

Newsletter

Follow us on

facebook twitter rss