Rester vertical (2016)
6.9 on the Richter Scale (2016)
Callback (2016)
Réparer les vivants (2016)
Sámi Blood (2016)
Grave (2016)
The Young Lady (2016)
précédent
suivant
Choisissez votre langue en | es | fr | it

INDUSTRIE France

email print share on facebook share on twitter share on google+

Le CNC décrypte "les jeunes et le cinéma"

par 

- Pratiques concrètes de la "sortie cinéma", sources d'informations sur les films, perception de la salle, évolutions des entrées par tranche d'âge...

Le CNC décrypte "les jeunes et le cinéma"

Publiée par le CNC, l'enquête "Les jeunes et le cinéma" en France dévoile de multiples éléments très instructifs sur les liens au 7ème art d'une catégorie d'âge essentielle pour la bonne santé de la fréquentation cinématographique.

72,9 % des 15-24 ans considèrent que la salle de cinéma est le meilleur moyen pour découvrir un film, très loin devant Internet (14,4 %; NdA. une manière sans doute plus soft d'évoquer le piratage...), la VàD (5%), la télévision et le DVD.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Comment l'existence des films arrive-elle à la connaissance de ce public jeune ? Par le bouche-à-oreille (58,6 % des 15-24 ans contre 47,5 % pour l'ensemble des spectateurs), par les extraits ou les bandes-annonces vus à la télévision (56,8 %) ou au cinéma (56,4 %), via Internet (55,1 %) et à travers les affiches (40,5 %). En revanche, les jeunes sont beaucoup moins influencés que leurs aînés par les critiques, les articles de presse et les émissions radio.

Concernant tout particulièrement Internet, 69,1 % des 15-24 ans s’informent sur la sortie des films via des sites spécialisés (contre 54,2 % pour l’ensemble des spectateurs), 44,8 % à travers des sites de partage de vidéo, 36,2 % via les réseaux sociaux et seulement 6 % par des sites généralistes.

Sur le déroulement pratique de la sortie au cinéma, on constate chez les 15-24 ans une tendance plus collective puisque 90,9 % d'entre eux vont au cinéma à plusieurs et 38,9 % entre amis (contre 18,8 % pour l’ensemble des spectateurs). Cette sortie est également beaucoup plus spontanée : 41,5 % des 15-24 ans décident d’aller au cinéma le jour même (31,9 % pour l’ensemble des spectateurs) et 22,8 % fréquentent les salles le premier week-end de l'arrivée du film à l'affiche (8,3 % pour tous les spectateurs). Le choix du film est également plus spontané dans la mesure où 
12,7 % des jeunes décident sur place (6,1 % pour l’ensemble des spectateurs).

Enfin, il faut noter une plus grande fidélité aux lieux puisque 
73,4 % des jeunes fréquentent toujours le même cinéma (66,4 % pour tous les spectateurs) et une sensibilité accru au tarif : 
les 15-24 ans sont 25,9 % à déclarer que le prix du billet est déterminant dans le choix de la salle, contre 16,9 % de l’ensemble des spectateurs.

Autant de données à méditer. Car si 80 % des moins de 25 ans sont allés au cinéma au moins une fois l'an dernier, le nombre moyen d'entrées par tranche d'âge du jeune public n'a augmenté depuis 20 ans que pour les 6-10 ans (3,8 entrées en moyenne en 2013 contre 2,5 en 1993), alors qu'il a stagné pour les 11-14 ans (3,7 contre 3,8) et baissé pour les 15-19 (5,2 contre 5,8 en 1993) et les 20-25 ans (6,9 contre 7,3).

courgette oscar shortlist
 

dernières news

 

autres infos

Newsletter

Follow us on

facebook twitter rss

suspi_2016_web300x250