Miséricorde (2016)
6.9 on the Richter Scale (2016)
Belle Dormant (2016)
Callback (2016)
Sámi Blood (2016)
Grave (2016)
The Young Lady (2016)
précédent
suivant
Choisissez votre langue en | es | fr | it

PRODUCTION Allemagne/France

email print share on facebook share on twitter share on google+

Élie Chouraqui termine le tournage de L’Origine de la violence

par 

- Le réalisateur français a tourné la plus grande partie de son nouveau film en Allemagne

Élie Chouraqui termine le tournage de L’Origine de la violence
Miriam Stein et Stanley Weber dans L’Origine de la violence

Après 30 jours de tournage, le réalisateur et scénariste français Élie Chouraqui (Harrison’s Flower, Les menteurs, Man on Fire),  a terminé la production de son nouveau drame, L’Origine de la violence [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
, qui est inspiré du best-seller éponyme de l’auteur français Fabrice Humbert. L’histoire commence avec un professeur de français (Stanley Weber) qui accompagne ses étudiants à Weimar, centre névralgique de la culture allemande, où il tombe amoureux d’une jeune femme (Miriam Stein). Quand ils visitent l’ancien camp de concentration de Buchenwald, il repère sur une photo un homme qui ressemble énormément à son père (Richard Berry). De retour à Paris, il se lance dans des recherches et découvre un secret de famille de longue date: son véritable grand-père (Michel Galabru) a été trahi par sa famille et déporté par les Nazis.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

“C’est un film sur l’espoir", explique le producteur allemand Alfred Hürmer. “Le protagoniste découvre sa véritable identité et tombe amoureux d’une jeune femme”. Le film bénéficie aussi de la participation de grands acteurs comme Michel Bouquet et Catherine Samie, qui ont accepté de travailler pour un faible cachet par simple désir de faire partie de la nouvelle œuvre de Chouraqui. “Ils ont beaucoup aimé le scénario”, souligne le producteur allemand, qui est parvenu à obtenir le soutien du fonds régional MDM, du Fonds allemand pour le cinéma et du Mini-Traité franco-allemand. La coproduction franco-allemande, dont le budget total se monte à 3,3 millions d’euros, a également été soutenue par le CNC, par un investisseur privé français et par des campagnes de financement en ligne.

La majorité du film a été tournée dans et autour de la ville allemande de Weimar, où l’équipe a trouvé les endroits et les paysages idéaux (y compris pour certaines scènes censées se dérouler en Normandie). “Nous avons découvert un manoir que notre responsable des décors, Albrecht Konrad, a utilisé pour l’appartement du héros, celui de son père et la maison de campagne en Normandie”, précise Hürmer. Sur le plan visuel, un des challenges posés par le film était le fait que l’intrigue se déroule à différentes époques. Compte-tenu du calendrier de tournage très serré, le directeur de la photographie Dominique Gérard a tourné la plupart des scènes avec deux caméras. À la place de longs travelings, l’équipe a beaucoup utilisé la steadicam, qui était maniée par Stéphane Chollet. “Cette méthode a obligé Chouraqui à prévoir les scènes avec beaucoup d'avance".

Le producteur espère que le film sera terminé à la mi-décembre. En Allemagne, L’Origine de la violence sera distribué par Arsenal. Les producteurs n’ont pas encore conclu de ventes internationales. Le film sera présenté à un festival international en 2015.

(Traduit de l'anglais)

courgette oscar shortlist
 

dernières news

 

autres infos

Newsletter

Follow us on

facebook twitter rss

suspi_2016_web300x250