A Ciambra (2017)
Happy End (2017)
Mise à mort du cerf sacré (2017)
120 battements par minute (2017)
The Square (2017)
Le Redoutable (2017)
La Lune de Jupiter (2017)
précédent
suivant
Choisissez votre langue en | es | fr | it

SORTIES Portugal

email print share on facebook share on twitter share on google+

Cavalo Dinheiro: Pedro Costa filme Ventura dans la ville

par 

- Un des favoris portugais de la critique internationale cette année arrive sur les écrans nationaux

Cavalo Dinheiro: Pedro Costa filme Ventura dans la ville
Ventura, dans Cavalo Dinheiro de Pedro Costa

Midas Filmes lance cette semaine un des films portugais les plus remarqués à l'étranger de l'année, Cavalo Dinheiro [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
, qui a valu à Pedro Costa cet été le prix de la mise en scène à Locarno (lire l'article). Après son avant-première mondiale au festival suisse, Cavalo Dinheiro a parcouru les festivals (Séville, Mar del Plata, festival de cinéma d'avant-garde en Grèce…) et à présent que la fin de l'année approche, des magazines comme Sight and Sound et Les Cahiers du Cinéma le placent déjà parmi les meilleurs films de 2014.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Cavalo Dinheiro, produit par Sociedade Óptica Técnica, est un film en forme de retour : de Costa au long métrage après plusieurs courts, de l'acteur cap-verdien et lisboète Ventura, avec lequel Costa avait déjà travaillé sur Juventud en marcha [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
(2006) et trois courts métrages.

Saisissant, onirique et fantasmagorique, Cavalo Dinheiro revient aussi sur le passé récent d'un pays, sur le souvenir de la révolution de 1974 et la vie de la communauté africaine dans un pays anciennement colonisateur en train d'apprendre à être une démocratie. Ventura est entouré de deux autres Cap-Verdiens : Vitalina Varela et Tito Furtado. Tous trois, comme de nombreuses personnes, pourraient être les marionnettes d'un système tragique au destin duquel il est impossible de s'échapper. La chanson Alto Cutelo du groupe Os Tubarões (qu'on entend deux fois dans le film : une fois dans sa version originale, une fois chantée par Ventura) ne précise pas quel est ce destin, mais ils donnent quelques pistes sur la vie de la diaspora cap-verdienne dans la métropole : employés comme main d'oeuvre à petit prix, ces gens vivant loin de leur pays sont exploités dans les chantiers navals de Lisbonne.

Cependant, tout cela (les souvenirs, les références politiques, la chanson qui rompt brièvement avec l'austérité du film...) échappe au filtre d'une narration conventionnelle et chronologiquement cohérente, comme si le passé et le présent de déconstruisaient pour fusionner de nouveau ensuite, et constituer une série de tableaux vivants magnifiquement composés par la caméra de Costa et de Leonardo Simões.

Le public lusitanien peut aussi découvrir Casanova Variations [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de l'Autrichien Michael Sturminger, un film-opéra produit par Paulo Branco et présenté en compétition au dernier Festival de San Sebastian (lire la critique).

Cavalo Dinheiro et Casanova Variations complètent la liste des 37 (co)productions nationales qui seront sorties en 2014 – bien qu'une seule d'entre elles ait pu dépasser les 100 000 entrées, Os Maias [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de João Botelho.

(Traduit de l'espagnol)

Cannes NEXT
 

dernières news

 

autres infos

Newsletter

Follow us on

facebook twitter rss

Italian Pavilion Cannes