A Ciambra (2017)
Mademoiselle Paradis (2017)
One Step Behind the Seraphim (2017)
Le Caire Confidentiel (2017)
The Square (2017)
Corps et âme (2017)
L'Usine de rien (2017)
précédent
suivant
Choisissez votre langue en | es | fr | it

SUNDANCE 2015 Grande-Bretagne/Roumanie/Allemagne

email print share on facebook share on twitter share on google+

Chuck Norris déclare la guerre au communisme à Sundance

par 

- Chuck Norris vs Communism, d’Ilinca Călugăreanu, sera présenté dans la compétition Documentaire du monde

Chuck Norris déclare la guerre au communisme à Sundance
Une illustration promotionnelle de Chuck Norris vs Communism

Chuck Norris vs Communism [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
, le nouveau documentaire d’Inlinca Călugăreanu, promet d'être un des titres les plus colorés de la compétition Documentaires du monde du Festival Sundance 2015. Cette coproduction britanno-germano-roumaine explore l’une des décennies les plus sombres de l’Histoire roumaine, les années 1980. À cette époque, des copies illégales de films ont circulé sur VHS, procurant du divertissement et un sentiment de liberté aux foyers roumains.

Le titre accrocheur du documentaire est quelque peu trompeur, car ce n’est pas Chuck Norris, mais plutôt la traductrice Irina Margareta Nistor qui est la véritable héroïne de l’histoire. À une époque où la télévision nationale roumaine diffusait encore un programme quotidien de deux heures parsemé de propagande, Nistor a doublé environ 3000 films de sa voix très reconnaissable, faisant connaître Chuck Norris, Bruce Lee et Jean-Claude van Damme à un public roumain avide de distractions.

Dans un communiqué de presse, Călugăreanu raconte ce qu'elle a ressenti quand ses parents ont emprunté un lecteur VHS et invité des amis à venir voir des films hollywoodiens de catégorie B : “Je me souviens de ces films, mais ce dont je garde le souvenir le plus fort, c'est l'impression que j'ai eue en entrant dans le salon, comme si je venais de pénétrer un monde secret, magique et libre”. Le documentaire, produit par 4 Proof Film, comprend des interviews de célébrités locales, de journalistes et de réalisateurs qui décrivent l’influence qu’ont eu ces films piratés sur leur vie, pendant cette décennie où l’information était strictement contrôlée par le régime communiste.

La production de ce documentaire suggère cependant que le Centre national de la cinématographie roumain est peut-être encore plus dur que le régime communiste : malgré son énorme potentiel sur le marché international, le projet a été totalement ignoré par la commission d'attribution des aides en 2012 et en 2013, il a été disqualifié suite à la publication dans le New York Times d’un article à son sujet, le Centre arguant que cette publication contrevenait à l'obligation, très contestée, de garder un secret total autour des projets candidats à ses subventions.

(Traduit de l'anglais)

San Sebastian Report
Jihlava
Focal Production Value
 

dernières news

 

autres infos

Newsletter

Follow us on

facebook twitter rss