La Belle et la meute (2017)
Corps et âme (2017)
Handia (2017)
Valley of Shadows (2017)
Laissez bronzer les cadavres (2017)
I Am Not a Witch (2017)
The Square (2017)
précédent
suivant
Choisissez votre langue en | es | fr | it

PRODUCTION Hongrie

email print share on facebook share on twitter share on google+

Les films hongrois se pressent au portillon pour 2015

par 

- Avec six sorties au premier trimestre et une dizaine de films en post-production, le cinéma magyar repart à la conquête de son public

Les films hongrois se pressent au portillon pour 2015
Lily Lane de Bence Fliegauf

Plongé à un niveau de part de marché nationale infinitésimale en 2013 (1,3%) avec seulement sept films hongrois distribués dans les salles de leur pays, le cinéma magyar qui a un peu relevé la tête en 2014 (notamment avec le primé cannois White God de Kornel Mundruczo et la surprise For Some Inexplicable Reason de Gábor Reisz) disposera de beaucoup plus d'atouts en 2015.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Ainsi, six films sont d'ores et déjà datés en sortie nationale au premier trimestre. Le 15 janvier débarquera Comedy Duel de Béla Paczolay (remarqué en 2008 avec son premier long The Adventurers), une production Café Film centrée sur la rivalité entre deux vedettes du stand-up (incarnés par le célébrités hongroises László Hadházi et Ádám Kiss).

Suivront Car Park de Bence Miklauzic (article) et Paw de Róbert Pejó (article) le 22 janvier, My Day Your Night d'Andras Móray et Gabor Dési le 1er février, Liza de Károly Ujj Mészáros (article) le 19 février et Argo 2 d'Attila Árpa le 12 mars.

Au rayon des titres en post-production brille Lily Lane de Bence Fliegauf (article) qui devrait faire sa première dans un grand festival international si l'on se fie à son parcours antérieur (Forum de la Berlinale 2003 avec Forest, multiprimé avec Dealer en 2004, Léopard d’Or Cinéastes du présent à Locarno en 2007 avec Milky Way et en compétition en 2010 avec Womb, et enfin Grand Prix du Jury à Berlin en 2012 avec Just The Wind).

Une belle carrière dans les salles hongroises semble promise à Home Guards de Krisztina Goda (qui avait cartonné au box-office avec Just Sex and Nothing Else et Children of Glory) qui retracera, sur fond de manipulation, les mésaventures de deux frères recrutés par une milice locale (un sujet qui ne manquera pas de susciter des remous en Hongrie).

Sont aussi en post-production de prometteurs seconds longs métrages : Zero de Gyula Nemes (article), Weekend d'Áron Mátyássy (article) et Kills on Wheels d'Attila Till (lire l'article).

A signaler également le retour prochain d'Ibolya Fekete avec Mom and Other Loonies in the Family (article), Fever at Dawn du chevronné Péter Gárdos (article) et encore le documentaire Music Saves You de Tamás Almási, sans oublier des premiers longs métrages qui assureront le renouvellement de talents avec Loop d'Isti Madarász (article), My Day Your Night du duo GáborMóray - András Dési, et Son of Saulde László Nemes (article).

Warsaw
EPI Distribution
LIM
 

dernières news

 

autres infos

Newsletter

Follow us on

facebook twitter rss