La Belle et la meute (2017)
Corps et âme (2017)
Handia (2017)
Valley of Shadows (2017)
Laissez bronzer les cadavres (2017)
I Am Not a Witch (2017)
The Square (2017)
précédent
suivant
Choisissez votre langue en | es | fr | it

FESTIVALS Suisse

email print share on facebook share on twitter share on google+

Le Festival Black Movie de Genève va encore frapper

par 

- Du 16 au 25 janvier, le Festival Black Movie va transformer la ville suisse en un écran géant qui accueillera le meilleur du cinéma indépendant mondial

Le Festival Black Movie de Genève va encore frapper

Dix journées intenses à l'enseigne de l'innovation et de la subversion vont permettre à des talents émergents et des réalisateurs affirmés de conquérir le coeur du public de Genève. Du 16 au 25 janvier, le Festival Black Movie va proposer un programme alléchant comprenant 112 films, dont 51 présentés en avant-première nationale et 12 en avant-première européenne. Le tout sera aggrémenté par une rétrospective sur le réalisateur chinois Wang Bing et un hommage à la Nouvelle Vague japonaise des années 1960. Les jeunes pourront se régaler des couleurs du Brésil dans le cadre du gros plan spécial sur l'animation dans ce pays. Le Festival Black Movie, bien ancré dans le monde contemporain, explore son univers esthétique mais aussi social en ouvrant un débat sur une société souvent entre chaos et rédemption. 

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Pour cette 16ème édition de l'événement, le programme va segmenter sa programmation : de ce grand corps anatomiquement étrange naissent deux nouvelles sections qui ont en commun une volonté commune d'aller à contre-courant. Dans la section À coeur ouvert, qui propose des histoires d'amour complexes et parfois cruelles, le réalisateur ukrainien Myroslav Slaboshpytskiy va présenter The Tribe [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
, la Russe Oxana Bychkova Another Year. Dans le volet La peur au ventre, qui réjouira les amateurs de sensations fortes, un autre film russe sera projeté : Hard to be a God d'Aleksei German. La section La prunelle de nos yeux proposera huit films en lice pour le prix de la critique. Les titres réunis dans le programme Matière grise explorent quant à eux le côté obscur de la psyché humaine, comme la coproduction franco-sénégalaise Ce qui reste de la folie de Joris Lachaise ou encore le titre franco-togolais Les Hustlers d'Egome Amah. Cette 16ème creusera sans peur les abysses du corps humain.

(Traduit de l'italien)

Warsaw
EPI Distribution
LIM
 

dernières news

 

autres infos

Newsletter

Follow us on

facebook twitter rss