Sage Femme (2017)
Bigfoot Junior (2017)
The Party (2017)
Western (2017)
Que Dios nos perdone (2016)
L'autre côté de l'espoir (2017)
Out (2017)
précédent
suivant
Choisissez votre langue en | es | fr | it

FESTIVALS Allemagne

email print share on facebook share on twitter share on google+

Chrieg gagne le Prix Max Ophüls

par 

- Au terme de cette 36ème édition du festival découvreur de talents germanophones, c'est le film suisse qui l'a emporté

Chrieg gagne le Prix Max Ophüls
Chrieg de Simon Jaquemet

Le 36ème Festival Max Ophüls (19-25 janvier)vient de s'achever sur la victoire d'un film helvétique. L'événement sarrebruckois, grand découvrir des talents du cinéma germanophone de demain, a en effet couronné Chrieg [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
interview : Simon Jaquemet
fiche film
]
de Simon Jaquemet. Le jury, qui comprenait notamment l'acteur allemand Devid Striesow et le réalisateur Jakob Lass (lauréat du Prix Max Ophüls de l'année dernière pour l'original Love Steaks [+lire aussi :
bande-annonce
festival scope
fiche film
]
), a admiré ce premier long métrage dépeignant un jeune en colère et des parents impuissants pour "sa vigueur, sa clarté et son authenticité" et pour la manière dont le héros "trouve son identité et sa confiance là où le spectateur l'attend le moins". Le jeune acteur principal du film, Benjamin Lutzke, a reçu le prix du meilleur interprète masculin. 

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Le Prix de la Ministre-Présidente de la Sarre est allé à un autre Suisse : Karim Patwa pour Driften, avec Sabine Timoteo et Max Hubacher dans les rôles de jeunes personnages fougueux pétris de conflits intérieurs. Le jury a aimé ce "drame psychologique dans le style du cinéma indépendant américain". Le film a également remporté le Prix Fritz-Raff du meilleur scénario et le Prix du jury oecuménique. 

Le Prix du film d'intérêt social est allé à la coproduction suisso-croato-bosniaque Cure [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Andrea Staka
fiche film
]
d'Andrea Staka, où une adolescente croate de retour à Dubrovnik après le siège de 1991-1992, se retrouve hantée par la mort d'une amie.

Le public et le jeune jury ont tous deux primé Freistatt [+lire aussi :
bande-annonce
interview : Louis Hofmann
fiche film
]
de l'Allemand Marc Brummund. Le prix de la meilleure actrice est allé à sa jeune compatriote Lore Richter pour sa performance dans In uns das Universum de Lisa Krane. Le prix du meilleur documentaire a récompensé un autre Allemand : Hubertus Siegert pour Beyond Punishment.

Pour consulter la liste de tous les lauréats du Festival Max Ophüls, cliquer ici.

Film Business Course
WBImages Locarno
 

dernières news

 

autres infos

Newsletter

Follow us on

facebook twitter rss