La Passion Van Gogh (2016)
La Belle et la meute (2017)
The Square (2017)
Laissez bronzer les cadavres (2017)
Handia (2017)
Spoor (2017)
Corps et âme (2017)
précédent
suivant
Choisissez votre langue en | es | fr | it

FESTIVAL Suisse

email print share on facebook share on twitter share on google+

Gros plan sur la Géorgie au festival Visions du réel

par 

- Après la Tunisie, c’est la Géorgie qui fait l'objet d'un gros plan à Nyon

Gros plan sur la Géorgie au festival Visions du réel
The Machine Which Makes Everything Disappear de Tinan Gurchiani

En partenariat avec la Direction du développement et de la coopération du Département fédéral des affaires extérieures (Suisse), le fonds suisse d’aide à la production Visions sud est et, depuis cette année, le Centre national du film géorgien, la section Focus du Festival Visions du réel de Nyon propose chaque année une incursion dans le cinéma documentaire d’un pays du sud ou de l’est. Ce rendez-vous s’adresse tant à un grand public curieux de découvrir des productions difficilement accessibles qu’aux professionnels de l’audiovisuel, qui auront l’opportunité de rencontrer un grand nombre de réalisateurs, producteurs et représentants des différentes institutions géorgiennes. 

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

“La Géorgie produit des films de haute qualité. Nous invitons nos spectateurs à un voyage au coeur de ce pays qui a fait des efforts tout à fait extraordinaires ces dernières années pour la création”, explique avec enthousiasme Luciano Barisone, directeur de Visions du réel. En plus des 15 documentaires produits ces dix dernières années qui seront présentés durant les neuf jours du festival (du 17 au 25 avril), au Doc Outlook-International Market (DOCM) (qui rassemble chaque année plus de 100 professionnels de l’audiovisuel), 6 autres films géorgiens à différents stades de leur développement seront présentés et feront l’objet de discussions à l’occasion du Focus Talk, une importante journée de rencontre. Les 6 heureux participants ont été sélectionnés au moyen d'un concours. Ils sont en lice pour le Prix Visions sud est, d’une valeur de 10 000 francs suisses.

Cette année, le juré se compose de Thierry Jobin (directeur du Festival international du film de Fribourg), Martial Knaebel (de Trigon-film) et Ananda Sceoka (à la tête de la section Open Doors du Festival de Locarno). Parmi les 15 films qui seront projetés, on trouve notamment The Machine Which Makes Everything Disappear de Tinan Gurchiani (lauréat du prix du meilleur réalisateur à Sundance) et Pirimze de Sophia Tabatadze (avant-première mondiale).

(Traduit de l'italien)

Jihlava
LIM
 

dernières news

 

autres infos

Newsletter

Follow us on

facebook twitter rss