Glory (2016)
One Step Behind the Seraphim (2017)
Mademoiselle Paradis (2017)
L'Usine de rien (2017)
A Ciambra (2017)
Corps et âme (2017)
Le Caire Confidentiel (2017)
précédent
suivant
Choisissez votre langue en | es | fr | it

FESTIVAL Belgique

email print share on facebook share on twitter share on google+

Le palmarès d'Anima

par 

- Extraordinary Tales et Giovanni’s Island dominent le palmarès du 34ème Festival Anima de Bruxelles

Le palmarès d'Anima
Extraordinary Tales de Raúl García

Le Festival du film d'animation Anima de Bruxelles a annoncé ses vainqueurs hier, et les deux grands gagnants de cette 34ème édition sont : le Luxembourg, avec Extraordinary Tales [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
(Prix du public Anima 2015 du meilleur long-métrage), et le Japon, avec Giovanni’s Island (Prix BeTV du meilleur long-métrage). 

Dans un palmarès qui comprend des longs comme des courts-métrages, Extraordinary Tales, une coproduction entre le Luxembourg, l’Espagne, les États-Unis et la Belgique réalisée par l'expert en cinéma d'animation Raul Garcia (lire la critique), a conquis le public; Ce film divisé en cinq épisodes reprend les contes du maître des ténèbres Edgar Allan Poe et intègre la figure de l’écrivain américain dans les interludes, de sorte que c'est ce personnage qui sert de fil conducteur à travers les cinq récits. 

Mizuho Nishikubo, qui est lui aussi un animateur aguerri, est le deuxième grand gagnant de la soirée. Son Giovanni’s Island, qui raconte la véritable histoire de la petite île de Shikotan, est une des dernières œuvres en date du célèbre studio japonais Production I.G., dont on connaissait déjà Lettre à Momo, The Sky Crawlers ou encore la saga Ghost in the Shell.

The Nut Job, de Peter Lepeniotis, qui a réuni les efforts des États-Unis, du Canada et de la Corée du Sud, est venu compléter le palmarès du côté des longs-métrages internationaux en récoltant le Prix du public du meilleur long-métrage pour enfants. 

Le jury de la compétition internationale courts métrages a primé le Suédois Niki Lindroth von Bahr pour Simhall (ce qui a valu au réalisateur 2500 euros offerts par la Région Bruxelles Capitale) et accordé une mention spéciale à Tempête sur anorak, du Français Paul Cabon.

En termes de fréquentation, cette 34ème édition a été très bonne : les spectateurs ont été environ 38 000 à participer, à Bruxelles et dans les autres villes belges participant au festival. Pendant dix jours intenses, les férus du cinéma d’animation ont pu apprécier tout un éventail de films de haute qualité dans la Capitale européenne, et le festival a comme toujours prêté une attention particulière aux enfants et aux jeunes. 

(Traduit de l'espagnol)

Jihlava
San Sebastián Full
Focal Production Value
 

dernières news

 

autres infos

Newsletter

Follow us on

facebook twitter rss