Sieranevada (2016)
The Party (2017)
Eté 93 (2017)
Tom of Finland (2017)
Barrage (2017)
Le Caire Confidentiel (2017)
Réparer les vivants (2016)
précédent
suivant
Choisissez votre langue en | es | fr | it

FESTIVALS Italie

email print share on facebook share on twitter share on google+

Bif&st 2015 : Scola parle d'“un festival avec une identité précise”

par 

- Du 21 au 28 mars, Bari propose son festival international, présidé par Ettore Scola et dirigé par Felice Laudadio. Des hommages seront rendus à Fritz Lang et Francesco Rosi

Bif&st 2015 : Scola parle d'“un festival avec une identité précise”
Tempo instabile con probabili schiarite de Marco Pontecorvo (© Franco Biciocchi)

“Le Festival de Bari a une identité que d'autres festivals n'ont pas, concentrés qu'ils sont sur les tapis rouges et les mondanités. Ici, au contraire, c'est une idée précise du cinéma qui est représentée, selon laquelle le cinéma est avant tout un instrument de compréhension de la réalité" : voilà comment le maestro Ettore Scola décrit la grande force du Festival international Bif&st de Bari, dont il est le président et qui s'apprête à célébrer sa 6ème édition du 21 au 28 mars, toujours sous la direction de Felice Laudadio. L'événement proposera plusieurs avant-premières internationales, une compétition réservée aux films italiens et une compétition internationale réunissant de beaux titres de l'année passée. Huit importants réalisateurs européens viendront en outre donner des leçons de cinéma (lire l'article) et le public pourra découvrir deux rétrospectives : une, presque intégrale, dédiée à Fritz Lang, et une rendant hommage à Francesco Rosi, disparu récemment.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Le programme du Bif&st, présenté hier à Rome, proposera notamment en avant-première internationale, au Teatro Petruzzelli, Tempo instabile con probabili schiarite [+lire aussi :
bande-annonce
interview : Marco Pontecorvo
fiche film
]
de Marco Pontecorvo (le film d'ouverture – lire l'article), L’ultimo lupo [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de Jean-Jacques Annaud (Chine/France), Ex Machina [+lire aussi :
critique
bande-annonce
making of
fiche film
]
, un premier long métrage par le Britannique Alex Garland qui s'inspire justement du Metropolis de Fritz Lang, la comédie Ho ucciso Napoleone [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de Giorgia Farina, avec Micaela Ramazzotti (avant-première mondiale), Slow West [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
interview : John Maclean
fiche film
]
, premier long de l'Écossais John Maclean, avec dans le rôle principal Michael Fassbender, The Gunman [+lire aussi :
bande-annonce
making of
fiche film
]
de Pierre Morel, avec Sean Penn, Jasmine Trinca et Javier Bardem, un film dont l'action se situe entre l'Afrique, Londres et Barcelone, et le nouveau film de Margarethe von Trotta, The Misplaced World [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
, en provenance directe du Festival de Berlin.

12 films, tous inédits en Italie, sont en lice dans la section Panorama international, notamment Shelter, le premier film en tant que réalisateur de l'acteur Paul Bettany, le film nominé aux Oscars Accused [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de Paula van der Oest (Pays-Bas/Belgique/Suéde/Luxembourg) et les titres français Jamais de la vie [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de Pierre Jolivet, Graziella [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Mehdi Charef et Discount [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Louis-Julien Petit. 12 films concourent dans la scetion ItaliaFilmFest, notamment Âmes noires [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
interview : Francesco Munzi
fiche film
]
de Francesco Munzi, Hungry Hearts [+lire aussi :
bande-annonce
film focus
interview : Saverio Costanzo
fiche film
]
de Saverio Costanzo, L'Incomprise [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
d'Asia Argento, Il ragazzo invisibile [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
interview : Gabriele Salvatores
fiche film
]
de Gabriele Salvatores et Leopardi, il giovane favoloso [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
interview : Mario Martone
fiche film
]
de Mario Martone. Du côté des premiers et deuxièmes longs métrages italiens, on trouve en compétition Last Summer [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de Lorenzo Guerra Seràgnoli, Vergine giurata [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
Q&A : Laura Bispuri
fiche film
]
de Laura Bispuri, La foresta di ghiaccio [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Claudio Noce
fiche film
]
de Claudio Noce, Les Merveilles [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
interview : Alice Rohrwacher
interview : Tiziana Soudani
fiche film
]
d'Alice Rohrwacher ou encore Perez [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
d'Edoardo De Angelis.

Le public pourra aussi découvrir des documentaires, et le festival accueillera une table ronde intitulée Cinéma&Fiction : convergences parallèles ? ainsi que quatre laboratoires sur les décors et les costumes. Nanni Moretti (qui donnera sa Leçon de cinéma le 28 mars), recevra à la fin du festival le Prix d'excellence Federico Fellini Platinum. 

Le Bif&st, promu par le Département Méditerranée, Culture et Tourisme de la Région des Pouilles et organisé par la Fondation Commission du film Apulia avec le soutien de sponsors privés, repose cette année sur un budget de 1,2 million d'euros, soit 100 000 euros de moins que d'habitude. Il attend cependant le même nombre de spectateurs, soit au moins 70 000. 

(Traduit de l'italien)

Gijon_Home
Film Business Course
 

dernières news

 

autres infos

Newsletter

Follow us on

facebook twitter rss