Brimstone (2016)
El bar (2017)
Sage Femme (2017)
Fixeur (2016)
The Giant (2016)
Nocturama (2016)
Fiore (2016)
précédent
suivant
Choisissez votre langue en | es | fr | it

BIF&ST 2015

email print share on facebook share on twitter share on google+

Le Dernier Loup : Jean-Jacques Annaud en Mongolie

par 

- L'auteur de L'Ours propose un grand film familial tiré d'un livre très connu en Chine, avec en son coeur le même message d'espoir

Le Dernier Loup : Jean-Jacques Annaud en Mongolie
Shaofeng Feng dans Le Dernier Loup

Pour décrire la nature humaine, Thomas Hobbes avait fait sienne l'expression latine "l'Homme est un loup pour l'Homme". C'est qu'il n'avait pas vu le nouveau film de Jean-Jacques Annaud, sans quoi il aurait plutôt dit "l'Homme est un loup pour le loup". Aucun être vivant n'est plus intègre et symbolique : on l'a toujours placé au coeur de mythes et traqué en même temps. Il suffit de poser la question à un berger d'Anatolie ou de Mongolie. Le Dernier Loup [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
, dont l'action se passe dans ce pays pendant la révolution culturelle de Mao Zedong, dévoile toute la gamme des persécutions qu'a toujours subi le loup, des pierres lancées sur ses petits après les avoir saisis par la queue et fait tourner dans les airs aux pièges à la dynamite ou aux poursuites en jeep, jusqu'à ce que le coeur de l'animal éclate. 

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Les âmes sensibles tordront le nez à voir tout cela, on peut le comprendre. Il n'en reste pas moins que Le Dernier Loup, présenté en avant-première italienne à l'occasion du Festival Bif&st de Bari (la sortie nationale du film est prévue par Notorious Pictures pour le 26 mars), offre du grand spectacle à un public familial tout en communiquant ce message universel d'espoir qui est commun à la plupart des films de Jean-Jacques Annaud : l'homme qui entre en relation avec les animaux apprend à mieux se connaître lui-même. On est loin de Hobbes.

Annaud, qui s'est fait connaître sur la scène internationale avec L'Amant et Sept ans au Tibet, s'est lancé avec ce film dans un projet ambitieux, puisque c'est une superproduction sino-française inspirée du roman de Jiang Rong Le totem du loup, mais le cinéaste aime les défis, alors il est retourné dans un pays qui l'a longtemps considéré persona non grata à cause de Sept ans au Tibet

Le roman de Rong, devenu culte pour les écologistes, le monde politique, les économistes, les étudiants, les ouvriers et les nouveaux riches chinois, s'est vendu à 20 millions d'exemplaires depuis sa parution en 2004, et il semble qu'il soit désormais le livre le plus lu de Chine, après le fameux Petit Livre rouge de Mao. Jiang Rong est le pseudonyme de Lu Jiamin, professeur de sciences politiques à l'Université de Pékin, arrêté en 1989 alors qu'il manifestait avec ses étudiants sur la Place Tian'anmen et condamné à 18 ans de prison.

Le livre a pour héros un jeune étudiant de Pékin (joué par Shaofeng Feng dans le film) qu'on expédie en Mongolie en 1967 pour qu'il participe à la grande mission de civilisation engagée par le régime chinois afin de rendre sédentaire ce peuple nomade. Au contact de ce peuple, le jeune homme est fasciné par la sagesse de ses anciens. En adoptant un bébé loup, il apprend à aimer l'intelligence et la soif de liberté de ce merveilleux animal. 

Annaud reprend le livre, non sans quelques aménagements opérés pour ne pas trop déplaire aux autorités chinoises, mais sans se défaire de sa virtuosité technique, au service de l'émotion. L'aspect le plus fascinant du film, c'est l'énorme travail de dressage qu'on suppose qu'ont nécessité les scènes où les loups "jouent" (le dresseur, Andrew Simson, a passé trois ans en Chine pour ce film), de même que celles où des chevaux ont été filmés au moyen de drones et de quads en pleine tempête de neige. On pardonne facilement certaines images un peu trop "National Geographic" et l'esthétisme un peu forcé de l'image de ces chevaux pétrifiés dans un lac gelé.

(Traduit de l'italien)

Lire aussi

CASI HECHO Home
 

dernières news

 

autres infos

Newsletter

Follow us on

facebook twitter rss

Doc Spring