Home (2016)
El bar (2017)
Sage Femme (2017)
Fixeur (2016)
The Giant (2016)
Fiore (2016)
Brimstone (2016)
précédent
suivant
Choisissez votre langue en | es | fr | it

INDIELISBOA 2015

email print share on facebook share on twitter share on google+

La Tanière du Loup : secrets de famille

par 

- Catarina Mourão dépeint sa famille à partir d'une enquête sur la figure de son grand-père, l'écrivain Tomas de Figueiredo

La Tanière du Loup : secrets de famille

Après Pelas Sombras (2010), Catarina Mourão est de retour à IndieLisboa, dans la compétition nationale, pour présenter son nouveau documentaire, La Tanière du Loup, un projet très personnel où la réalisatrice révèle des histoires familiales à partir d'une enquête sur son grand-père, Tomas de Figueiredo, l'écrivain de l'époque de la dictature de Salazar dont plusieurs rues du Portugal portent le nom. À présent, tout le monde l'a oublié, y compris sa petite-fille, la réalisatrice, qui ignorait jusque récemment la plus grande partie de son oeuvre et n'avait même pas lu son roman le plus connu, A Toca do Lobo ('la tanière du Loup"). C'est après une remarque venant d'un de ses proches que Mourão a trouvé dans les archives de la télévision publique un entretien avec son grand-père datant de 1968, et que ce document lui a donné envie de mieux connaître le passé de sa famille.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Mourão propose ici un essai sur la mémoire (et ses illusions) pour briser le mystère autour de la figure de son grand-père. Le fil narratif de La Tanière du Loup, qui s'appuie aussi sur des images des archives de la dictature ainsi que des films et des photographies de famille, repose en grande partie sur des entretiens avec Maria Rosa, la mère de Mourão. Ces moments sont assez cathartiques car la plus jeune des trois enfants de l'écrivain est aussi celle qui se vit privée dès son enfance de la présence de son père. Figueiredo, qui alliait à ses créations littéraires d'autres travaux, passait beaucoup de temps loin de chez lui, parfois parce qu'il séjournait en hôpital psychiatrique. Du fait de ces absences, la fille a toujours eu des rapports froids avec son père, une rupture à présent irrémédiable, 40 ans après.

Ce qui est intéressant ici, peut-être plus que l'exploration des drames d'une famille, c'est la manière délicate et efficace qu'a Mourão de replacer ces drames dans leur contexte plus vaste, celui d'un pays asphyxié par la dictature. De l'influence de la religion sur une éducation bourgeoise fermée à la différence qui fut celle de sa mère aux enquêtes parallèles sur le passé de résistance de son oncle, la réalisatrice arrive à donner à son film une dimension sociale qui dépasse largement le tableau intime proposé. Elle pose son regard sur un Portugal qui n'existe plus mais qui a laissé à ceux qui lui ont survécu beaucoup de frustrations. Cependant, la séquence finale du film, qui montre la nouvelle génération de cette famille, semble indiquer que le Portugal commence à accepter son passé pour aller vers un présent plus lumineux.

La Tanière du Loup a été produit par Laranja Azul, inscrite au catalogue promotionnel de la nouvelle agence nationale Portugal Film.

(Traduit de l'espagnol)

Lire aussi

CASI HECHO Home
 

dernières news

 

autres infos

Newsletter

Follow us on

facebook twitter rss

Doc Spring