Glory (2016)
The Party (2017)
Que Dios nos perdone (2016)
L'autre côté de l'espoir (2017)
Sage Femme (2017)
Une vie (2016)
Out (2017)
précédent
suivant
Choisissez votre langue en | es | fr | it

INDIELISBOA 2015

email print share on facebook share on twitter share on google+

A Girl of Her Age : un film qui arrive à rendre l'esprit de notre temps

par 

- Ce docufiction de Marcio Laranjeira est en compétition nationale au festival IndieLisboa

A Girl of Her Age : un film qui arrive à rendre l'esprit de notre temps
Mariana Sampaio et Alexander David dans A Girl of Her Age

C'est un projet très personnel et difficile à définir, qui se situe quelque part entre le documentaire performatif et le portrait mélancolique d'une génération, que propose le Portugais Marcio Laranjeira dans son premier film, A Girl of Her Age [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
. Ce titre suit la jeune actrice lusitanienne Mariana Sampaio tandis qu'elle essaie de trouver le sens de sa vie. Comme la crise économique fait rage, Mariana décide un jour de quitter Lisbonne et ses amis bohème pour retourner dans sa ville natale, Viana do Castelo.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Un ami acteur de retour de New York, Alex (Alexander David), ne tarde pas à lui rendre visite, au moment où les locaux célèbrent Notre Dame de l'Agonie. Les deux amis échangent à bâtons rompus sur leurs expériences respectives, leur vision des choses et le Portugal actuel. Ainsi, un propos socio-politique vient s'ajouter à ce qui était initialement conçu comme un projet intime entre amis : "Le film est un portrait de cette fille, de Mariana, mais c'est aussi mon portrait, celui d'Alex et de tous les amis qui apparaissent dans le film. Si je m'étais intéressé à une autre fille, il est possible que le ton du film, qui exprime le désenchantement de notre génération, aurait été moins fort, a confié Laranjeira à Cineuropa. En faisant le film, nous nous sommes aperçu que nous ne pouvions pas nous détacher du monde extérieur : des nouvelles quotidiennes sur la crise, le chômage, les manifestations... Il s'est avéré impossible de ne pas être contaminés par tout cela".

Laranjeira, qui a fait une partie de ses études en Argentine, s'est montré intrépide devant les obstacles, et déterminé à tourner envers et contre tout : "En Argentine, j'ai rencontré des gens qui ont traversé des phases très difficiles, à plusieurs reprises, et qui savent qu'ils ne peuvent pas compter sur l'avenir qu'ils espéraient. Je suppose que cet environnement m'a appris à ne pas craindre de prendre une caméra et de tourner. De retour au Portugal, j'ai gardé cette habitude de ne pas attendre sans rien faire qu'arrive le bon moment pour réaliser un film sur cette période qu'on traverse tous en ce moment".

A Girl of Her Age, qui est donc un docufiction intime qui rend très bien l'esprit de notre temps, a démarré avec très peu d'argent, réuni par les amis proches de Laranjeira et l'équipe : “Le film est devenu pour eux une sorte de cause, et je leur en suis profondément reconnaissant", souligne le réalisateur. C'est après qu'une bourse offerte par la Fondation Calouste Gulbenkian lui a permis de maintenir le projet à flot jusqu'à ce que la société de production Terretreme Films le rejoigne et parvienne à obtenir le soutien de l'ICA, à travers "une aide spéciale orientée vers la finalisation des films commencés au moment du gel des subventions publiques".

A Girl of Her Age fait partie des quatre longs-métrages portugais au programme de la compétition nationale du 12ème festival IndieLisboa.

(Traduit de l'anglais)

Gijon_Home
Odessa site
Film Business Course
 

dernières news

 

autres infos

Newsletter

Follow us on

facebook twitter rss