Sage Femme (2017)
Bigfoot Junior (2017)
The Party (2017)
Western (2017)
Que Dios nos perdone (2016)
L'autre côté de l'espoir (2017)
Out (2017)
précédent
suivant
Choisissez votre langue en | es | fr | it

GOEAST 2015

email print share on facebook share on twitter share on google+

No One's Child et Koza triomphent à goEast

par 

- Le chouchou des festivals serbe a gagné le premier prix, et le docufiction hybride slovaque le Prix FIPRESCI et le prix de la meilleure réalisation

No One's Child et Koza triomphent à goEast
Les gagnants du 15ème Festival goEast du film centre- et est-européen (© Kai Pelka)

No One's Child [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
, le premier long-métrage du Serbe Vuk Ršumović, a raflé le Grand Prix du 15ème Festival goEast du cinéma centre et est-européen, qui s'est tenu à Wiesbaden du 22 au 28 avril. C'est aussi le 15ème prix que remporte cette coproduction serbo-croate depuis son avant-première mondiale à la Semaine internationale de la critique de la dernière Mostra de Venise, où le film a été élu favori du public. 

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Le prix, d'une valeur de 10 000 euros, a été décerné par un jury présidé par Pavel Strnad qui comprenait Anja Antonowicz, Bernd Buder, Marian Crişan et Ines Tanović. Ils se sont tous déclarés "impressionnés par ce film qui captive l'attention par son histoire forte dont le héros est un garçon qui était avant un animal mais qui a été transformé en être humain, alors que le monde autour de lui allait en sens inverse". 

Ivan Ostrochovský a obtenu le Prix de la meilleure réalisation de la Ville de Wiesbaden (7500 euros) pour Koza [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
interview : Ivan Ostrochovský
fiche film
]
,, qui a fait son avant-première mondiale à Berlin, dans la section Forum, et s'est arrogé récemment deux prix, au Festival international “Kino Pavasaris” de Vilnius. 

Koza a également remporté le Prix FIPRESCI, attribué par un jury composé des critiques Ingrid Beerbaum, Jean-Max Méjean et Andrey Plakhov.

Le Prix de la diversité culturelle du Ministère allemand des Affaires étrangères, qui est assorti de 4000 euros, est allé au film Logbook_Serbistan, du vétéran serbe Želimir Žilnik. Ce documentaire sur les demandeurs d'asile d'Afrique et du Moyen-Orient qui se retrouvent en Serbie en chemin pour l'Union européenne a fait son avant-première cette année à ZagrebDox.  

Le jury goEast a également accordé des mentions à deux autres documentaires : Drifter du Hongrois Gábor Hörcher, "parce qu'il suit un personnage qui se bat pour remettre sa vie dans les rails", et My Home du Tchèque Jiří Stejskal, qui “arrive à faire le tableau du combat de longue haleine d'une famille pour conserver sa dignité" dans des circonstances difficiles.

Dans la compétition réservée aux films expérimentaux et aux vidéos d'art, c'est le film de quatre minutes Eating from the Floor of History, de l'Allemande Sita Scherer, qui a reçu le Prix Open Frame, assorti de la somme de 5000 euros, offerte par la Fondation BHF-BANK. Le jury comprenait Inke Arns, 
Fabian Schöneich et Florian Wüst.  

Le Prix d'aide au développement goEast (3500 euros), qui récompense le meilleur pitch du East-West Talent Lab, est allé au projet conceptuel Messenger du Roumain Anda Puşcaş. Le jury réunissait Jelena Goldbach, Susann Maria Hempel et Meinolf Zurhorst.

Dans ses thèmes, cette 15ème édition de goEast aura été fortement influencée par la guerre qui sévit en Ukraine. Le cinéma en temps de guerre était un des thèmes centraux de l'événement, notamment de la section Au-delà des appartenances.

“Nous sommes ravis de voir combien de gens sont venus et de noter l'intérêt que suscite notre festival, ainsi que le cinéma centre- et est-européen. Pendant sept jours, le coeur de Wiesbaden bat au rythme de goEast,” a déclaré Gaby Babic en annonçant que 11 450 spectateurs étaient venus.

(Traduit de l'anglais)

Film Business Course
WBImages Locarno
Emilia Romagna_site FR
 

dernières news

 

autres infos

Newsletter

Follow us on

facebook twitter rss