Spoor (2017)
Laissez bronzer les cadavres (2017)
The Square (2017)
Handia (2017)
I Am Not a Witch (2017)
Valley of Shadows (2017)
La Belle et la meute (2017)
précédent
suivant
Choisissez votre langue en | es | fr | it

FESTIVALS République tchèque

email print share on facebook share on twitter share on google+

Finále Plzeň récompense la production nationale

par 

- Les juries internationaux de Plzeň ont récompensé des longs-métrages de fiction, des documentaires et des projets télévisés

Finále Plzeň récompense la production nationale

La vitrine pour le cinéma tchèque qu'est le Finále Plzeň (lire l'article) vient de conclure sa 28tème édition par la traditionnelle cérémonie de remise des prix. Une sélection de titres tchèques et slovaques réalisés ces 12 derniers mois concouraient dans les catégories longs-métrages de fiction et films d'animation, documentaires et projets télévisés. Le jury international, présidé par le réalisateur, scénariste et producteur local David Ondříček (et également composé de la réalisatrice, monteuse et scénariste polonaise Dorota Kędzierzawska, d'Andriy Khalpakhchi, le directeur du Festival international de Molodist, de l'actrice macédonienne Verica Nedeska et du distributeur slovaque Michal Drobný), a remis le Martin-Pêcheur d'or, sans surprises, au titre partout encensé The Way Out [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Petr Václav
fiche film
]
de Petr Václav. Il a jugé ce film "très professionnel, plein d'émotion et interprété par un acteur principal impressionnant". Le documentaire wave vs shore, un premier film en tant que réalisateur du chef-opérateur Martin Štrba qui évoque la nouvelle génération des photographes slovaques des années 1980, a été couronné dans sa catégorie, tandis qu'un autre Slovaque, Miro Remo, a obtenu la mention spéciale pour Comeback, "une observation unique et complète du monde fermé qu'est le cycle du crime et du châtiment".

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Côté télévision, une section divisée entre les productions régulières et les productions isolées, 16 titres concouraient pour le premier prix, sur 65 candidats au total. Le Martin-Pêcheur d'or du meilleur projet pour la télévision dans la sous-section contenus périodiques est allé à la série slovaque encensée de la Radiotélévision slovaque Secret Lives, dont le quatrième épisode s'intéressait au destin de femmes dans un foyer d'accueil. Le jury a apprécié la série pour "le tableau sobre et non-sentimental qu'elle dresse de femmes en marge de la société qui se battent pour avoir un meilleur statut". Czech Century, une série de films produite par la Télévision publique tchèque, s'est arrogée le Prix du meilleur projet de télévision non-cyclique pour son épisode intitulé "It’s Only Rock ‘n’ Roll", réalisé par Robert Sedláček. Une mention spéciale est allée au sitcom satirique web-TV Blanik Office, qui réfléchit sur la situation politique actuelle de la République tchèque et inspiré de scandales réels. Ce prix laisse présager un boum prochain dans le domaine de la télévision par Internet, notamment à l'arrivée de Netflix sur les marchés tchèque et slovaque l'année prochaine.

Les étudiants de l'Université de Bohème de l'Ouest de Plzeň ont également attribué des prix. Celui du meilleur film est allé au premier long autrichien Schmitke [+lire aussi :
critique
fiche film
]
de Štěpán Altrichter, une comédie dramatique sur la crise identitaire et le sentiment de déracinement. Le titre de meilleur documentaire est revenu à Daniel’s World [+lire aussi :
bande-annonce
interview : Veronika Lišková
fiche film
]
, un portrait intime d'un jeune pédophile par Veronika Lišková. Le conte de fées musical Three Brothers [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
, numéro un du classement local l'année dernière, a été nommé meilleur film par le public, qui a aussi voulu récompenser la performance de Hana Vagnerová dans Hany [+lire aussi :
bande-annonce
interview : Michal Samir
fiche film
]
.

(Traduit de l'anglais)

Astra
EPI Distribution
Focal Production Value
 

dernières news

 

autres infos

Newsletter

Follow us on

facebook twitter rss