Rester vertical (2016)
6.9 on the Richter Scale (2016)
Callback (2016)
Sámi Blood (2016)
Grave (2016)
Belle Dormant (2016)
The Young Lady (2016)
précédent
suivant
Choisissez votre langue en | es | fr | it

FESTIVALS Italie

email print share on facebook share on twitter share on google+

Le Festival du film indépendant de Rome est de plus en plus international

par 

- La 14ème édition du Festival du film indépendant de Rome se tiendra du 8 au 14 mai. Au programme : plus de cent films, fictions et documentaires, plus les titres du Teddy Award de Berlin

Le Festival du film indépendant de Rome est de plus en plus international
Mi chiamo Maya de Tommaso Agnese

Une compétition pour les longs métrages italiens, un compétition internationale, une vaste sélection de documentaires (longs et courts) ainsi que de courts-métrages, un volet webséries, des rencontres et des débats sur le cinéma indépendant sont au programme du Festival du film indépendant de Rome (8-14 mai), dont la 14ème édition a été présentée hier à la Maison du Cinéma. C'est en grande partie dans la section hors-compétition qu'on trouve les nouveautés les plus importantes et "transgressives" de cette année, à savoir les sept films primés aux Teddy Awards, les prix LGBT de Berlin, en 2014 et 2015, comme Pierrot Lunaire de Bruce Labruce et The Circle [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
interview : Stefan Haupt
festival scope
fiche film
]
de Stefan Haupt

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Cinq films font en compétition dans la section italienne de ce festival dirigé par Fabrizio Ferrari, qui bénéficie cette année d'une salle en plus (le Space Cinema Moderno) en plus du classique Nuovo Cinema Aquila. Le film d'ouverture, Mi chiamo Maya de Tommaso Agnese, avec Valeria Solarino et Carlotta Natoli, évoque l'adolescence en métropole et l'abandon. Le public découvrira aussi Crushed Lives - Il sesso dopo i figli d'Alessandro Colizzi, avec Nicoletta Romanoff, qui parle du sexe dans le couple avant, pendant et après la naissance des enfants, Figli di Maam de Paolo Consorti, une “performance filmée” tournée au Musée de l'autre et de l'ailleurs de Metropoliz, animé à Rome par des extra-communautaires, La mezza stagione [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de Danilo Caputo, vainqueur du Prix Mattador du meilleur scénario, et The Elevator de Massimo Coglitore, avec Caroline Goodall et Burt Young.

Parmi les huit films internationaux en compétition, on trouve A Blast [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Syllas Tzoumerkas
fiche film
]
du Grec Syllas Tzoumerkas (film d'ouverture), sur la crise économique, Fair Play [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
d'Andrea Sedláčková, qui était le candidat tchèque aux Oscars cette année, le thriller francese Cruel [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
d'Éric Cherrière, Luna [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
du célèbre illustrateur anglais Dave McKean et la comédie poétique italo-espagnole Rocco tiene tu nombre de l’acteur Angelo Orlando. Le public pourra aussi découvrir beaucoup de documentaires italiens explorant les sphères publique et privée, et de documentaires internationaux avec une forte dominante extraeuropéenne, comme Born in Gaza de l'Espagnol Hernán Zin, Return to Homs [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Talal Derki, Quando non suona la campana de Lorenzo Giroffi, Il segreto di Otello [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Francesco Ranieri Martinotti, sur la célèbre trattoria romaine fréquentée par les grands du cinéma, et Burlesque. Storia di donne de Lorenza Fruci, sur des femmes qui ont changé leur vie grâce au burlesque.

Dans la compétition courts-métrages, on trouve Love Sharing, le premier film de l'actrice Monica Scattini, récemment disparue. Le festival proposera aussi des événements parallèles, comme le forum "Du roman au film", qui enquêtera sur l'échange entre la littérature et le cinéma en partant du bel exemple de Giulia 1300 e altri miracoli de Fabio Bartolomei et du film qui s'en est inspiré, Noi e la Giulia [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
d'Edoardo Leo, et la présentation en avant-première de plusieurs séries, dont Emergency Exit, tirée du film du même nom et réalisée par Brunella Fili. Le film raconte les histoires de jeunes à l'étranger.

Au terme du festival, des prix d'une valeur totale dépassant les 50 000 euros seront remis par un jury comprenant la star de Bollywood Vishakha Singh et le compositeur vainqueur du Nastro d’Argento Louis Siciliano. Les films en compétition seront également disponibles sur le nouveau portail Indiefilmchannel.tv.

(Traduit de l'italien)

courgette oscar shortlist
 

dernières news

 

autres infos

Newsletter

Follow us on

facebook twitter rss

suspi_2016_web300x250