Corps et âme (2017)
The Square (2017)
La Passion Van Gogh (2016)
L'Usine de rien (2017)
Soleil battant (2017)
La Belle et la meute (2017)
Out (2017)
précédent
suivant
Choisissez votre langue en | es | fr | it

CANNES 2015 Marché/Hongrie

email print share on facebook share on twitter share on google+

Le cinéma hongrois débarque sur la Croisette

par 

- Le fils de Saul de László Nemes en compétition, Les Sans espoir de Miklos Jancso à Cannes Classics et des titres alléchants au marché

Le cinéma hongrois débarque sur la Croisette
Le fils de Saul de László Nemes

La production hongroise bénéficiera d'une belle présence ciblée au 68ème Festival de Cannes et au Marché du Film qui s'ouvriront demain sur la Croisette. En tête d'affiche brille Le fils de Saul [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
Q&A : László Nemes
interview : László Rajk
fiche film
]
, le premier long métrage de László Nemes (lire l'article), qui fera sa première mondiale en compétition officielle vendredi 15 mai. Produit par Laokoon Filmgroup, avec le soutien notamment du Hungarian National Film Fund, le titre est vendu à l'international par la société française Films Distribution et sera lancé le 11 juin par Mozinet dans les salles hongroises.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Au programme du festival figure aussi Les Sans espoir (The Round-Up) du maestro Miklos Jancso (1965), un film passé par la compétition cannoise en 1966 et dont la copie restaurée sera projetée á Cannes Classics.

Au marché, la division ventes internationales du Hungarian National Film Fundcontinuera à prévendre Fever at Dawn de Péter Gárdos (article) qui raconte l'histoire d'un amour né entre deux rescapés de l'Holocauste dans les camps suédois de réadaptation durant l'automne et l'hiver 1945. A noter que le cinéaste sort aussi un roman sur le même sujet qui a déjà été acheté par plus d'une dizaine de pays. 

Sera également vendue au marché la comédie d'action Argo 2 [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
d'Attila Arpa qui occupe la première place du box-office hongrois depuis sa sortie le 30 avril. Le film retrouve le personnage du médiocre escroc Tibi Balog (interprété par Lajos Kovacs) à sa sortie de prison, après dix années d'incarcération. Un gang japonais l'engage pour se procurer une invention hongroise (la première disquette existant au monde) et notre héros rassemblent son habituelle bande de complices incompétents pour une opération qui tourne mal comme on pouvait l'imaginer. Tibi se retrouve donc la cible des tueurs japonais, d'une famille de gitans très en colère et de l'armée slovaque tout entière.

Parmi les autres films au line-up de l'équipe pilotée par Klaudia Androsovits se distinguent aussi Liza, the Fox-Fairy [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
interview : Karoly Ujj Mészáros
fiche film
]
de Károly Ujj Mészáros qui accumule les récompenses dans les festivals internationaux (Grand Prix au Fantasporto, Mélies d'argent à Amsterdam - lire la critique et l'interview du réalisateur), et Pawde Robert Pejo qui retrace l'extraordinaire destinée d’un chien secouriste (article).

ArteKino
Les Arcs call
Unwanted_Square_Cineuropa_01
 

dernières news

 

autres infos

Newsletter

Follow us on

facebook twitter rss