Une saison en France (2017)
Mademoiselle Paradis (2017)
Thelma (2017)
A Ciambra (2017)
Corps et âme (2017)
Le Caire Confidentiel (2017)
Razzia (2017)
précédent
suivant
Choisissez votre langue en | es | fr | it

CANNES 2015 Semaine de la critique

email print share on facebook share on twitter share on google+

Paulina : le combat d'une femme, envers et contre tout

par 

- CANNES 2015 : Santiago Mitre rend hommage à la détermination et au sacrifice d'une femme qui refuse de renoncer à son intégrité politique

Paulina : le combat d'une femme, envers et contre tout
Dolores Fonzi dans Paulina

La coproduction française Paulina [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de l'Argentin Santiago Mitre, qui est le seul deuxième long-métrage parmi les sept films en compétition cette année à la Semaine de la critique du 68e Festival de Cannes, est un très bel hommage à la détermination et l'humanisme au féminin, superbement incarnés par Dolores Fonzi. L'incipit du film, un face-à-face verbal très fort, le premier d'une longue série, donne le ton : on comprend dès cette première confrontation avec son père (pourtant aimant, compréhensif et fier de sa fille jusque dans ses résistances) que l'héroïne courageuse et intègre qu'est Paulina n'accepte aucun compromis sur ce qu'elle considère comme des impératifs catégoriques. Malgré ses études brillantes, et la position de magistrate qui l'attend, elle a décidé de se lancer dans une mission humanitaire et d'aller faire la maîtresse dans un village rural où règne un ordre plus primitif qui n'est pas celui des lois et du droit qu'elle connaît, et en lequel elle croit.

À son arrivée, quand elle tente d'expliquer aux élèves qu'elle est à leur service, parce que l'Argentine est une démocratie, son idéalisme politique tient du déni. Quand ceux-là mêmes qu'elle est venue aider lui infligent ce qu'on peut imaginer de pire, ce que son entourage qualifie d'entêtement insensé prend la force d'une déclaration de principe, parce que la volonté humaniste qui guide ses pas ne peut transcender l'abomination qu'en restant inviolée, absolument intègre. Son choix est très conscient, absolument pas pathologique malgré la douleur de ce qui lui arrive (qu'elle ne nie d'ailleurs pas). Pour elle, bien qu'elle comprenne la réaction de ses proches, chercher la vengeance serait le renoncement ultime. "Je n'ai pas voulu en être là, dit-elle, mais ce qui est arrivé est arrivé, et je n'ai pas l'intention de partir". Mitre rend ici un hommage superbe qui honore par sa sobriété et sa pudeur le choix, puissant et tout simple à la fois, d'une héroïne dont le parcours donne tout son sens au mot dignité.

Paulina est une co-production associant l'Argentine, le Brésil et la France (Full House), et ses ventes internationales son pilotées par Versatile.

Lire aussi

Toronto Report
Jihlava
Focal Production Value
 

dernières news

 

autres infos

Newsletter

Follow us on

facebook twitter rss