Rester vertical (2016)
6.9 on the Richter Scale (2016)
Callback (2016)
Sámi Blood (2016)
Grave (2016)
Belle Dormant (2016)
The Young Lady (2016)
précédent
suivant
Choisissez votre langue en | es | fr | it

BOX OFFICE Italie

email print share on facebook share on twitter share on google+

Le box-office italien progresse de 9,4% au premier semestre

par 

- Le bilan du 1er semestre a été présenté à Ciné Riccione : 5% d'entrées en plus ont été enregistrés. En discussion au rendez-vous de l'industrie transalpine : une offre estivale plus forte et l'organisation de deux fêtes du cinéma

Le box-office italien progresse de 9,4% au premier semestre

Le bilan du premier semestre 2015 dans les cinémas italiens est positif. Entre janvier et juin, plus de 51 millions d'entrées ont été vendues, soit 5% de plus qu'au premier semestre 2014. Les recettes ont de fait progressé, de 9,4%, passant de 302 millions d'euros l'année dernière à plus de 330 millions.

Ces chiffres ont été présentés par l'ANICA pendant la 5ème édition de Ciné, à Riccione, le rendez-vous de l'industrie du film italienne, à l'occasion duquel les distributeurs présentent chaque année aux exploitants leur line-up pour la saison à venir. "Ces résultats ne signifien pas que nous avons résolu tous nos problèmes, mais ils laissent espérer que le reste de l'année sera également positif et nous poussent à continuer de travailler ensemble avec une détermination renouvelée", s'accordent à dire Andrea Occhipinti, Luigi Cuciniello et Carlo Bernaschi, qui représentent respectivement les distributeurs de l'ANICA, les exploitants de l'ANEC et ceux de l'ANEM.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Un des "problèmes" sus-mentionnés est la question des sorties estivales, bien que les chiffres pour le mois de juin soient plutôt encourageants, avec près de 5 millions d'entrées, soit environ un million (ou 23,7%) de plus par rapport à juin 2014, et 32 millions d'euros de recettes (+35%).

Une étude réalisée par le périodique Box Office sur les préférences des spectateurs ces cinq dernières années montre que l'offre en matière de productions nationales, et donc les recettes réalisées par le cinéma italien, sont trop limitées pendant la période estivale.

Andrea Occhipinti a donc engagé les distributeurs à lancer des films italiens l'été, comme ils ont commencé à le faire cette année. Luigi Cuciniello a mis en avant le manque de variété dans les genres de films proposés et le fait que les productions sont de plus en plus nombreuses aux dépens des budgets, qui sont de plus en plus souvent très bas, de sorte que les recettes se concentrent souvent sur une petite quantité de titres et sur une période de l'année toujours plus brève.

Devant les exemples espagnol, français et anglais, les associations italiennes ont aussi décidé d'organiser des temps forts pour le cinéma en salle sous la forme de deux fêtes du cinéma, la première en automne (dès octobre 2015) et l'autre au printemps à commencer de l'année prochaine. Des agences de communication et des sponsors seront recrutés pour aider à la mise en place de ces événements. 

(Traduit de l'italien)

courgette oscar shortlist
 

dernières news

 

autres infos

Newsletter

Follow us on

facebook twitter rss

suspi_2016_web300x250