Ava (2017)
120 battements par minute (2017)
Happy End (2017)
La Lune de Jupiter (2017)
The Square (2017)
Le Redoutable (2017)
A Ciambra (2017)
précédent
suivant
Choisissez votre langue en | es | fr | it

LOCARNO 2015 Italie

email print share on facebook share on twitter share on google+

Bella e perduta de Pietro Marcello en compétition à Locarno

par 

- Parmi les autres titres italiens sélectionnés, on trouve, hors-compétition, Genitori d'Alberto Fasulo, I sogni del lago salato d'Andrea Segre er Romeo e Giulietta de Massimo Coppola

Bella e perduta de Pietro Marcello en compétition à Locarno
Bella e perduta de Pietro Marcello

C'est Pietro Marcello qui représente cette année l'Italie dans la course au Léopard d'or du 68ème Festival de Locarno (5-15 août 2015). Le réalisateur originaire de Caserte, auquel on doit déjà La bocca del lupo [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
interview : Pietro Marcello
fiche film
]
, vainqueur en 2009 du Festival de Turin, a été sélectionné avec Bella e perduta [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
interview : Pietro Marcello ­
fiche film
]
, une production de la société Avventurosa en collaboration avec Rai Cinema et avec le soutien du Ministère de la Culture italien. Il s'agit d'une fresque itinérante tournée sur pellicule qui commence dans les entrailles du Vésuve, quand Polichinelle est envoyé en Campanie pour exaucer les dernières volontés du berger Tommaso : sauver un jeune buffle du nom de Sarchiapone. Pour cela, Polichinelle doit récupérer le jeune animal au Palais royal de Carditello, une résidence bourbonne abandonnée au coeur de ce qu'on appelle "la Terre des Feux", et l'emmener avec lui vers le nord, en traversant une Italie belle et perdue, dans un parcours au terme duquel ils ne trouveront pas ce qu'ils espéraient. Le film sera distribué sur les écrans transalpins par Istituto Luce Cinecittà

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Quatre autres films italiens ont été sélectionnés à Locarno hors-compétition : Genitori [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
d'Alberto Fasulo (récompensé au Festival de Rome en 2013 pour Tir [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Alberto Fasulo
festival scope
fiche film
]
), qui raconte l'histoire d'un groupe de parents qui se retrouvent toutes les deux semaines depuis 16 ans pour parler des difficultés du quotidien. Ce titre a été produit par Nefertiti Film en collaboration avec Rai Cinema. Andrea Segre, le lauréat du Prix LUX du Parlement européen en 2012 avec La Petite Venise [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
interview : Andrea Segre
interview : Andrea Segre
fiche film
]
, dévoilera quant à lui son nouveau film, I sogni del lago salato [+lire aussi :
bande-annonce
interview : Andrea Segre
fiche film
]
, un documentaire produit par Ambleto avec Rai Cinema et tourné dans le Kazakhstan d'aujourd'hui, en plein boum grâce au pétrole et au gaz qu'il exporte, et étroitement lié à l'économie italienne. Massimo Coppola propose de son côté Romeo e Giulietta [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
, après Hai paura del buio [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
(sélectionné à Venise en 2010). Son nouveau film, produit par Standard Films et Indigo Film et interprété par lui-même ainsi que par Valerio Mastandrea, Nino Smith, Mary Monrovich et Hasib Omerovic. Enfin, Fabio Leli a été invité à présenter à Locarno son premier long-métrage, Vivere alla grande [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
, un docu-fiction sur l'explosion des jeux de hasard légaux en Italie produit par Human Tree grâce au crowdfunding.

Signs of Life, la section du Festival de Locarno dédiée aux oeuvres qui expérimentent de nouveaux modèles narratifs, projettera enfin L’infinita fabbrica del Duomo [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
, du duo italien Martina Parenti-Massimo D’Anolfi, connus notamment pour les documentaires Il castello (2011) et Materia oscura [+lire aussi :
critique
bande-annonce
festival scope
fiche film
]
(2013). Leur nouveau film, qui suit pendant un an la restauration du Dôme de Milan, a été produit par Montmorency Film avec Rai Cinema. Comme événement de clôture, le festival présentera en outre Asino vola de Paolo Tripodi et Marcello Fonte, un premier long-métrage destiné aux enfants qui a réuni les efforts de tempesta et Rai Cinema également. Le film est interprété par Luigi Lo Cascio et on y entend les voix de Maria Grazia Cucinotta et Lino Banfi.

À l'occasion de la remise du Léopard d'or à Marco Bellocchio, les festivaliers pourront voir sur la Piazza Grande son tout premier film, Les Poings dans les poches (1965), 50 ans après sa première projection à Locarno. D'autres films du célèbre cinéaste complètent l'hommage : Le Sourire de ma mère [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
, Buongiorno, notte [+lire aussi :
bande-annonce
interview : Marco Bellocchio, réalisat…
fiche film
]
et Vincere [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
interview : Cannes 2009 Marco Bellocc…
interview : Filippo Timi - acteur
fiche film
]
. Enfin, le court-métrage Pastorale cilentana, réalisé par Mario Martone pour l’Expo di Milano, fera son avant-première internationale sur la Piazza Grande. Ce film produit par Palomar raconte l'histoire de l'humanité à travers les rapports de l'homme avec l'agriculture.

(Traduit de l'italien)

Cannes NEXT
 

dernières news

 

autres infos

Newsletter

Follow us on

facebook twitter rss

Italian Pavilion Cannes