L'autre côté de l'espoir (2017)
Félicité (2017)
Orpheline (2016)
La Colère d'un homme patient (2016)
Waldstille (2016)
On the Other Side (2016)
Paris La Blanche (2016)
précédent
suivant
Choisissez votre langue en | es | fr | it

VENISE 2015 Venice Days

email print share on facebook share on twitter share on google+

Venice Days: Des premiers films, des Italiens à foison et des "non-lieux" de notre civilité

par 

- Le programme de la 12ème édition des Journées des Auteurs de Venise (2-12 septembre) a été présenté aujourd'hui à Rome

Venice Days: Des premiers films, des Italiens à foison et des "non-lieux" de notre civilité
El desconocido de Dani de la Torre

20 titres représentant 15 pays, dont 8 premiers films, 18 projetés en avant-première mondiale et pas moins de trois italiens en compétition : voilà le programme des Journées des Auteurs-Venice Days 2015, dont la 12ème édition se déroulera du 2 au 12 septembre, pendant la 72ème Mostra de Venise. “Le niveau de représentation du cinéma national dans les grands festivals donne toujours lieu à des polémiques : il y a toujours trop d'Allemands à Berlin, trop de Français à Cannes... Cette année, les Venice Days ne font pas exception, mais nous ne pouvons qu'être fiers des trois films italiens en compétition cette année", a souligné le délégué général des Venice Days, Giorgio Gosetti, lors de la présentation du programme de sa section autonome aujourd'hui à Rome.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Onze films en tout vont se disputer le Prix Venice Days, dont c'est la deuxième édition et qui sera de nouveau attribué par les jeunes cinéphiles européens du projet 28 x Cinéma, menés cette année par le Français Laurent Cantet, lauréat du prix l'année dernière avec Retour à Ithaque [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
interview : Laurent Cantet
fiche film
]
. Les trois titres italiens en lice sont : Arianna [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Carlo Lavagna
fiche film
]
 du réalisateur débutant Carlo Lavagna, avec Ondina Quadri, Massimo Popolizio et Valentina Carnelutti, sur une jeune fille de dix-neuf qui découvre son corps (prod. : Ring Film et Rai Cinema) ; Viva la sposa [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Ascanio Celestini
fiche film
]
 d'Ascanio Celestini, avec Alba Rohrwacher, Salvatore Striano et le réalisateur lui-même, sur une extravagante troupe de théâtre qui tourne autour d'un bar de la banlieue de Rome (prod. : Malia avec la société française Aeternam Films et Les Films du Fleuve, la maison de production des frères Dardenne) ; La prima luce [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Vincenzo Marra
fiche film
]
 de Vincenzo Marra, avec Riccardo Scamarcio, sur un couple italo-chilien qui se dispute la garde de leur enfant (prod. : Paco Cinematografica et la société chilienne Jirafa Film).

Le film d’ouverture, en compétition, sera le thriller espagnol El Desconocido [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Dani de la Torre
fiche film
]
du réalisateur novice Dani de la Torre, avec Luis Tosar. Le film de clôture, The Daughter de l'Australien Simon Stone, une saga familiale interprétée notamment par Geoffrey Rush, sera projeté hors-compétition. Les autres titres de la sélection, qui a cette année comme fil rouge les "non-lieux" de notre civilité (pour reprendre le mot du directeur adjoint des Venice Days, Sylvain Auzou, qui a aussi précisé que le programme "ne comprend pas que des films durs et dramatiques, mais laisse aussi de la place à la joie"), sont tous des premiers films. À peine j’ouvre les yeux [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
interview : Leyla Bouzid
fiche film
]
 de Leyla Bouzid (France/Tunisie/Belgique), raconte l'histoire d'une fille de 18 ans qui exprime sa rebellion à travers la musique, quelques mois avant le Printemps arabe. Le film Polonais Klezmer [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Piotr Chrzan
fiche film
]
 de Piotr Chrzan évoque l'Holocauste d'une manière assez inédite. Le titre franco-chinois Underground Fragrance [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Pengfei
fiche film
]
, de Pengfei, croise les destins de deux jeunes gens dans la Chine d'aujourd'hui. Le programme comprend aussi la comédie indienne Island City de Ruchika Oberoi, le long-métrage chilien La memoria del agua [+lire aussi :
bande-annonce
interview : Matías Bize, Elena Anaya &…
fiche film
]
 de Matias Bize et la coproduction  australo-canadienne Early Winter de Michael Rowe. Le 11ème film de la sélection sera annoncé plus tard.

Cette année, le projet Miu Miu Récits de femmes bénéficiera de la participation d'Alice Rohrwacher et Agnès Varda. Les deux réalisatrices présenteront des courts-métrages, respectivement De Djess et Les 3 boutons. Les festivaliers pourront aussi voir dans le cadre des séances spéciales le court-métrage d'Alessandro Rossellini Viva Ingrid!, qui est un voyage en Italie à travers le regard d'Ingrid Bergman, le film d’animation "sauvage" Bangland [+lire aussi :
bande-annonce
interview : Lorenzo Berghella
fiche film
]
 de Lorenzo Berghella, qui se présente comme une version italienne des Simpsons, Il paese dove gli alberi volano [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
 de Davide Barletti et Jacopo Quadri, qui est un portrait inédit d'Eugenio Barba et du Théâtre Odin qu'il a fondé il y a cinquante ans, Argentina de Carlos Saura, où le cinéaste trace une carte des différents styles musicaux qui font partie des racines de ce pays latino-américain, et enfin Innocence of Memories [+lire aussi :
bande-annonce
interview : Grant Gee
fiche film
]
 de Grant Gee, où le Prix Nobel Orhan Pamuk raconte son Istanbul.

Sélection officielle

El Desconocido de Dani de la Torre (Espagne) Film d'ouverture
La memoria del agua de Matías Bize (Chili)
A peine j’ouvre les yeux de Leyla Bouzid (France/Tunisie/Belgique/Émirats Arabes Unis)
Viva la sposa d'Ascanio Celestini (Italie/France/Belgique)
Klezmer de Piotr Chrzan (Pologne)
Arianna de Carlo Lavagna (Italie)
La prima luce de Vincenzo Marra (Italie/Chili)
Island City de Ruchika Oberoi (Inde)
Early Winter de Michael Rowe (Australie/Canada)
Underground Fragrance de Song Pengfei (France/Chine)
The Daughter de Simon Stone (Australie) Film de clôture

Evenements et projets spéciaux

Harry's Bar de Carlotta Cerquetti (Italie)
Innocence of Memories - Orhan Pamuk's Museum and Istanbul de Grant Gee (Royaume Uni/Irlande/Italie)
Viva Ingrid! d'Alessandro Rossellini (Italie)
Argentina de Carlos Saura (Argentine/Espagne/France)
Ma de Celia Rowison Hall (Etats Unis)
Miu Miu Women's Tales #9 De Djess d'Alice Rohrwacher (Italie)
Miu Miu Women's Tales #10 Les 3 boutons d'Agnès Varda (France/Italie)
Il paese dove gli alberi volano - Eugenio Barba e i giorni dell'Odin de Davide Barletti & Jacopo Quadri (Italie)
Bangland de Lorenzo Berghella (Italie)
I sogni del lago salato [+lire aussi :
bande-annonce
interview : Andrea Segre
fiche film
]
 d'Andrea Segre (Italie)

(Traduit de l'italien)

Bridging the Dragon
 

dernières news

 

autres infos

Newsletter

Follow us on

facebook twitter rss

CASI HECHO Home