La Lune de Jupiter (2017)
120 battements par minute (2017)
In the Fade (2017)
Jeune femme (2017)
Makala (2017)
A Ciambra (2017)
Happy End (2017)
précédent
suivant
Choisissez votre langue en | es | fr | it

SAN SEBASTIÁN 2015

email print share on facebook share on twitter share on google+

San Sebastián mise nettement sur le cinéma espagnol

par 

- La 63ème édition de l'événement basque accueillera notamment Alex de la Iglesia, Agustí Villaronga, Marc Recha et Cesc Gay

San Sebastián mise nettement sur le cinéma espagnol
Un día perfecto para volar de Marc Recha

La semaine dernière, à l'Académie du cinéma de Madrid, le directeur du Festival international de Saint-Sébastien, José Luis Rebordinos, a annoncé les titres de quelques unes des sélections espagnoles de la 63ème édition de l'événement, qui aura lieu du 18 au 26 septembre dans la belle ville basque. Pour commencer, hors-compétition, Alex de la Iglesia va présenter Mi gran noche (lire l'article), qui voit le grand retour à l'écran de Raphael. Deux cinéastes catalans de prestige tenteront de remporter le Coquillage d'or de la compétition internationale : Marc Recha avec Un día perfecto para volar, interprété par son propre fils et par Sergi Lopez, et Cesc Gay avec Truman, un film coproduit avec l'Argentine qui met face-à-face les acteurs Javier Cámara et Ricardo Darín. Agustí Villaronga a aussi été sélectionné, avec El rey de la Habana (lire l'article), financé par l'Espagne et la République dominicaine.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Ces titres se trouveront aux côtés du drame familial Amama du Basque Asier Altuna; d'El apóstata de Federico Veiroj (Espagne/Uruguay/France), avec Barbara Lennie; et d'Eva no duerme de Pablo Agüero (Argentine/France/Espagne), avec Gael García Bernal, Imanol Arias et Denis Lavant. Le public pourra voir en projection spéciale Lejos del mar d'Imanol Uribe,Elena Anaya et Eduard Fernandez jouent des personnages confrontés à un terrible passé, ainsi que le documentaire No estamos solos [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
 de Pere Joan Ventura. Sur le grand écran du Vélodrome d'Anoeta, on pourra sentir la tension du thriller El desconocido de Dani de la Torre, où Luis Tosar se trouve pendant tout le film dans l'habitacle d'une voiture.

La richesse de la récolte espagnole de l'année sera également illustrée dans les sections Nouveaux réalisateurs (avec le film hispano-argentin Paula d'Eugenio Canevari et la coproduction anglo-espagnole Pikadero de Ben Sharrock) et Horizons latinos, avec le documentaire primé en compétition à Berlin Le Bouton de nacre [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de Patricio Guzmán (Chili/Espagne/France) et Magallanes de Salvador de Solar (Pérou/Argentine/Colombie/Espagne), qui a remporté le Prix Cine en Construcción à Saint-Sébastien l'année dernière (lire l'article).

Enfin, dans l'intéressante section Zabaltegi, les festivaliers pourront découvrir Un día vi 10.000 elefantes [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
d'Alex Guimera et Juan Pajares; Isla bonita de et avec Fernando Colomo; le documentaire Mi querida España [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Mercedes Moncada; The Propaganda Game [+lire aussi :
bande-annonce
interview : Alvaro Longoria
fiche film
]
 d'Alvaro Longoria; le court-métrage Duellum de Tucker Davila Wood et la coproduction germano-hispano-turque La novia, un deuxième long-métrage de Paula Ortiz inspiré des Noces de sang de Federico Garcia Lorca et interprété par Inma Cuesta, Asier Exteandía et Alex García.

(Traduit de l'espagnol)

Producers on the Move
 

dernières news

 

autres infos

Newsletter

Follow us on

facebook twitter rss

Italian Pavilion Cannes