L'autre côté de l'espoir (2017)
Félicité (2017)
Orpheline (2016)
La Colère d'un homme patient (2016)
Waldstille (2016)
On the Other Side (2016)
Paris La Blanche (2016)
précédent
suivant
Choisissez votre langue en | es | fr | it

PRODUCTION Danemark / États-Unis

email print share on facebook share on twitter share on google+

Abigail, la sage-femme fantôme, sème l’horreur dans la ville

par 

- Le tournage du film paranormal Doula, un premier long-métrage réalisé en anglais par le Danois Kenneth L. Truelsen, commencera en août au Nouveau-Mexique

Abigail, la sage-femme fantôme, sème l’horreur dans la ville
Le réalisateur de Doula, Kenneth L. Truelsen, avec la productrice Mona Skriver

Après de nombreux courts-métrages dont The Hitchhiker (2011), le scénariste et réalisateur danois Kenneth L. Truelsen prépare un premier long-métrage en anglais, Doula, dont le tournage débutera en août au Nouveau-Mexique. Le film sera produit par Tape_7 Productions, la société de Truelsen, fondée avec Mona Skriver en 2009 à Kolding, dans la province danoise. 

Le casting, principalement américain, de ce récit paranormal n’a pas encore été dévoilé, mais on sait que le Tchèque Milan Chadima tiendra la caméra. Pour la production du film, Skriver collaborera avec le Norvégien Bendik Heggen Strønstad (Thale en 2012, Villmark Asylum en 2015) pour Yesbox Productions,  ainsi qu'avec l'Américain Jerry G. Angelo et le producteur/producteur délégué Mark Myers (Manson Family Vacation, Experimenter) pour Citizen Skull Productions.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Doula, décrit par Skriver comme "la rencontre entre les films d'horreur pour beaufs et le genre fantastique gothique", se déroule dans une ville hantée par le fantôme d’une sage-femme originaire du coin, Abigail, qui ne met pas au monde les enfants, mais empêche plutôt de nouvelles vies de naître. Les habitants de la ville ont donc pris pour habitude de piéger les voyageurs de passage, pour détourner son attention. Ainsi, quand quatre amies en plein périple font escale dans la ville, elles finissent par regretter d'y avoir jamais mis les pieds.

"Nous sommes en présence d’un genre – l’horreur – plutôt inhabituel au Danemark, et difficile, car on se trouve au croisement entre cinéma commercial et cinéma artistique, explique Skriver. Mais il y a un intérêt croissant pour ce genre de films grâce à Nordic Genre Invasion, l’initiative de commercialisation et de distribution qui a lancé récemment à Cannes un programme de promotion."

(Traduit de l'anglais)

Bridging the Dragon
 

dernières news

 

autres infos

Newsletter

Follow us on

facebook twitter rss

CASI HECHO Home