Incierta gloria (2017)
Sage Femme (2017)
Fiore (2016)
Fixeur (2016)
Brimstone (2016)
Home (2016)
L'autre côté de l'espoir (2017)
précédent
suivant
Choisissez votre langue en | es | fr | it

VENISE 2015 Compétition

email print share on facebook share on twitter share on google+

El Clan : L'incroyable histoire vraie

par 

- VENISE 2015 : Le réalisateur argentin Pablo Trapero ajoute à la compétition du 72e Festival de Venise un film captivant et entraînant sur la famille Puccio

El Clan : L'incroyable histoire vraie
Guillermo Francella et Antonia Bengoechea dans El Clan

Dans El Clan [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
, en compétition au 72e Festival du film de Venise, le réalisateur argentin Pablo Trapero raconte l'incroyable histoire d'une famille argentine dans les années 1980, coupable de plusieurs kidnappings aux fins tragiques. La famille Puccio a pourtant tout de la famille modèle de San Isidro, quartier de Buenos Aires, où elle tient un petit magasin  parmi les autres affaires que gère la famille  . Leur fils Alejandro (Peter Lanzani), star du rugby, fait partie de l'équipe nationale d'Argentine, "Los Pumas".

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

L'incroyable récit de Trapero est tiré de l'histoire vraie du Clan Puccio, mené par le père de famille Arquímedes (interprété avec brio par Guillermo Francella). L'action se déroule pendant les dernières années de la dictature militaire en Argentine, alors que le pays est à quelques pas de la démocratie. Avec un montage subtil mais extrêmement efficace, le film s'ouvre sur l'arrestation du Clan avant de revenir sur les événements qui y ont mené. Au tout début, des images d'archives télévisées rapportent la disparition de plusieurs personnes et donnent le ton d'une Argentine en transition. À l'arrivée au pouvoir du gouvernement démocratique de Raúl Alfonsín, une commission avait été mise en place pour élucider  ces crimes, commis des années plus tôt. Cette période  de mutation est au cœur du film, qui juxtapose les premiers kidnappings pour aboutir  plus tard à l'arrestation de la famille Puccio.

Le clan est présenté comme menant deux vies bien distinctes : celle de vie de famille ordinaire d’un côté, puis, à l'opposé, celle de kidnappeurs et d'assassins sans scrupule. Grâce au montage de séquences alternées, on peut voir le fils aîné, Alejandro (la star du rugby) partager un moment d'intimité avec une fille dans une voiture, scène durant laquelle s'intercalent les images violentes d'un enlèvement commis par la famille Puccio dans la cave de leur maison de San Isidro. Une autre scène remarquable, qui montre bien les talents de monteurs  de Trapero et d'Alejandro Carrillo Penovi, est celle du premier kidnapping, avec l'enlèvement de Ricardo Manoukian, jeune co-équipier de l'équipe de rugby. 

C'est à partir de ce moment que Trapero révèle au public les liens  que les membres de la famille entretiennent entre eux, tous étant impliqués à différents degrés, et qu’il commence à explorer les responsabilités et les connaissances des faits de chacun. Après le rassemblement dans le vestiaire, puis le choc et la surprise d'Alejandro, on enchaîne sur une séquence où la famille Puccio est assise à  table pour  diner. Cette scène classique du quotidien devient difficile à gober pour le spectateur qui est maintenant au courant des horreurs qui ont lieu au sein de cette famille, sous le contrôle total du tyrannique père et chef de clan Arquímedes.

El Clan est sorti en Argentine le 13 août et a enregistré un record au box office lors de sa soirée d'ouverture. Après Venise, le film continuera son chemin jusqu'au festival du film de San Sebastián, avec un arrêt à Toronto. Trapero a écrit et a produit le film, en partenariat avec la société de production El Deseo, dirigée par les frères Agustín et Pedro Almodóvar. Les ventes mondiales sont gérées par l'entreprise espagnole Film Factory.

(Traduit de l'anglais)

Lire aussi

CASI HECHO Home
 

dernières news

 

autres infos

Newsletter

Follow us on

facebook twitter rss

Doc Spring