Sage Femme (2017)
Bigfoot Junior (2017)
The Party (2017)
Western (2017)
Que Dios nos perdone (2016)
L'autre côté de l'espoir (2017)
Out (2017)
précédent
suivant
Choisissez votre langue en | es | fr | it

VENISE 2015 Industrie

email print share on facebook share on twitter share on google+

Le Marché du Film de Venise s'achève sur un bilan solide

par 

- VENISE 2015 : Le jeune événement industrie vénitien, bien stable en termes de participation, a accueilli des projets de haute qualité et facilité de nombreuses ventes

Le Marché du Film de Venise s'achève sur un bilan solide
Pascal Diot, directeur du Marché du Film de Venise

Le nombre de participants est resté stable, à la 4ème édition du Marché du film de Venise : "En tout, 1496 professionnels de l'industrie représentant 575 sociétés sont venus retirer un badge", rapporte le directeur du marché, Pascal Diot. Parmi les participants figuraient 415 producteurs, 207 distributeurs et 63 agents de ventes internationales. "Venise est fait pour réseauter : les gens ont le temps d'y avoir des conversations profondes, les producteurs peuvent parler de leurs projets in extenso. C'est ça, la force du Marché du Film de Venise".

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

La deuxième édition du Marché européen Gap-Financing a beaucoup plu aux producteurs et aux investisseurs présents, compte tenu du haut niveau de qualité des projets. L'événement, co-financé pour la première fois par MEDIA, a réuni 15 projets européens provenant de neuf pays, avec des budgets allant de 40 000 euros à 11 millions. Certains de ces projets en étaient encore au stade du scénario, d'autres venaient chercher de l'aide pour la post-production. "Nous avons accueilli 246 entretiens individuels demandés par 61 sociétés, précise Diot. Les projets les plus demandés ont été le drame portugais Letters from War [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
Q&A : Ivo M. Ferreira
fiche film
]
d'Ivo Ferreira,produit par O Som e a Fúria (Les mille et une nuits [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
interview : Miguel Gomes
fiche film
]
, Tabu [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
interview : Miguel Gomes
interview : Miguel Gomes
festival scope
fiche film
]
), et le film turc The Bank of Broken Hearts d'Onur Ünlü

Deux projets achevés grâce à leur participation à l'édition 2014 du Marché européen Gap-Financing ont fait leur avant-première à cette Mostra de Venise : Interruption [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Yorgos Zois
fiche film
]
de Yorgos Zois (section Horizons) et La Prima Luce [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Vincenzo Marra
fiche film
]
 de Vincenzo Marra (Venice Days). D'autres pupilles du marché se sont fait remarquer dans de grands festivals : Vierge sous serment [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
Q&A : Laura Bispuri
fiche film
]
 de Laura Bispuri, qui a fait son avant-première mondiale à Berlin en compétition, et Peace To Us in Our Dreams [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
interview : Sharunas Bartas
fiche film
]
de Sharunas Bartas, qui est passé à la Quinzaine des réalisateurs du dernier Festival de Cannes. 

Parmi les quelques 90 titres qui ont fait leur avant-première mondiale à Venise, plusieurs ont trouvé des acquéreurs partout dans le monde. "Les distributeurs vont surtout vers les films de réalisateurs", souligne Diot. Remember [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
d'Atom Egoyan et Equals de Drake Doremus, tous deux en compétition, avaient déjà été pré-vendus dans plus de 30 pays alors que leur écriture était encore en cours. El Clan [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de l'Argentin Pablo Trapero, en lice lui aussi pour le Lion, a été vendu à Diaphana (France), Prokino (Allemagne), Lumière (Benelux) et Warner Bros (Espagne). Retribution [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Dani de la Torre
fiche film
]
, de Dani de la Torre, a séduit le distributeur italien Satine Noir. Un autre film des Venice Days a très bien marché : The Daughter de Simon Stone. On peut aussi mentionner l'achat des droits de La calle de la amargura [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
d'Arturo Ripstein pour l'Espagne (Latido Films) et la pré-vente à Lumière du procbain projet du Japonais Hirokazu Koreeda, encore sans titre.

Les sociétés de ventes internationales ont également fait des achats : The Match Factory s'est offert le film politique turc Frenzy [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Emin Alper
fiche film
]
d'Emin Alper, sa collègue allemande M-Appeal a raflé Blanka [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Kohki Hasei
fiche film
]
du Japonais Kohki Hasei (Biennale College). Celluloid Dreams a jeté son dévolu sur Heart of a Dog [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
 de Laurie Anderson et From Afar du Vénézuélien Lorenzo Vigas. Un autre titre latino-américain a plu : A Monster with a Thousand Heads, du réalisateur d'origine uruguayenne Rodrigo Plá, sera vendu par Memento Films. Indie Sales a choisi la comédie In Bed with Victoria [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
interview : Justine Triet
fiche film
]
de Justine Triet, tandis que Silver Sword a acheté les droits du projet Final Vatican Conspiracy pour la France, l'Allemagne, l'Italie et l'Espagne.

Le Marché du Film de Venise a également accueilli des rencontres et débats. "Une des discussions s'articulait autour de la fonction de découverte de nouveaux talents du court-métrage et de la possibilité de les associer à des sociétés, rapporte Diot. MEDIA envisage de créer un programme dédié aux court-métrage".

(Traduit de l'anglais)

Film Business Course
WBImages Locarno
Emilia Romagna_site FR
 

dernières news

 

autres infos

Newsletter

Follow us on

facebook twitter rss