Glory (2016)
The Party (2017)
Que Dios nos perdone (2016)
Out (2017)
L'autre côté de l'espoir (2017)
Sage Femme (2017)
Une vie (2016)
précédent
suivant
Choisissez votre langue en | es | fr | it

VENISE 2015 Marché

email print share on facebook share on twitter share on google+

La troisième édition du Final Cut de Venise dévoile ses lauréats

par 

- VENISE 2015 : Quatre films égyptien, tunisien, marocain et irakien en cours de post-production récompensés

La troisième édition du Final Cut de Venise dévoile ses lauréats
Les gagnants du Final Cut, avec Alberto Barbera

La troisième édition de l’atelier Final Cut, présentée dans le cadre du Venice Film Market de la 72e Mostra de Venise, s’est tenue les 7 et 8 septembre. L’atelier, qui a pour objectif d’offrir une aide à la post-production et à la recherche de partenaires à six films du Sud, a annoncé avant hier les quatre lauréats de cette nouvelle édition. 

Ali, the goat, and Ibrahim de Sherif Elbendary a reçu 30.000 euros d’aides du CNC, de Knightworks et de Titra TVS. Le film, une coproduction entre la France et l’Egypte (Film Clinic et Transit Films, soutenu par SANAD), raconte l’histoire d’Ali, qui ne réussit pas à accepter la mort de sa fiancée Nada et la croit réincarnée en chèvre. « Sherif El- Bendary est un réalisateur que l’on suit depuis la réalisation des ses 4 courts-métrages, dont 18 jours quia été à Cannes en compétition en 2012. Ali, the goat, and Ibrahim est son premier long métrage produit par Film Clinic. Le tournage sera finit fin octobre. Nous montrerons le film à des vendeurs européens en février prochain. Sherif est l’un des réalisateurs égyptiens les plus prometteurs et qui veut faire des films qui s’adressent au monde entier » annonce Daniel Ziskind, représentant de Film Clinic en Europe, à Cineuropa. 

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Zaineb hates the snow de Kaouther Ben Hania (Tunisie, France) se porte sur Zaineb, une enfant de 9 ans orpheline de père qui va s’installer au Canada avec sa mère et son nouveau fiancé. Le projet a reçu 16.000€ d’aides à la post-production et 5.000€ en droits de diffusion pendant deux ans par Rai Fiction.

House in the fields de Tala Hadid (Maroc), dont le scénario se concentre sur la vie des Amazighs, une population rurale vivant de la même manière depuis des siècles, a reçu 30.000€ d’aides en correction de couleurs et mixage sonore. 

Separation de Hakar Abdulqadir (Irak) est un documentaire sur les milliers de kurdes Yazidis ayant fuit leur ville attaquée par l’Etat islamique et se retrouvant sans nourriture ni eau au sommet du mont Sinjar. MAD Solutions offrira une participation aux coûts de marketing, publicité et distribution dans le monde arabe.

Emilia Romagna_site FR
Film Business Course
 

dernières news

 

autres infos

Newsletter

Follow us on

facebook twitter rss