L’Economie du couple (2016)
Belle Dormant (2016)
Miséricorde (2016)
La Communauté (2016)
Sámi Blood (2016)
Grave (2016)
The Young Lady (2016)
précédent
suivant
Choisissez votre langue en | es | fr | it

PRIX Slovénie

email print share on facebook share on twitter share on google+

Le film d'horreur Idyll est élu meilleur film slovène à Portorose

par 

- The Reaper a été nommé meilleure coproduction minoritaire, Homea raflé le prix du meilleur documentaire et le prix du public

Le film d'horreur Idyll est élu meilleur film slovène à Portorose
Idyll de Tomaž Gorkič

Le 18ème Festival du cinéma slovène de Portorose (15-20 septembre) s'est achevé sur la victoire du "premier film d'horreur slovène de l'Histoire" : Idyll, du scénariste, réalisateur et monteur Tomaž Gorkič, dont c'est le premier long-métrage, a gagné le Vesna du meilleur film.

Ce titre a également valu le prix du meilleur acteur secondaire à Jurij Drevenšek, l'équivalent féminin à Nika Rozman et le prix des meilleurs décors à Gregor Nartnik.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

“Si la réponse logique à notre réalité sociale est d'aller mourir dans une forêt slovène, au lieu de se suicider, autant périr sous un coup de hache. En réponse à l'impuissance de la critique sociale, Vintlr nous montre ce que c'est qu'un homme. Avec sérieux, et beaucoup d'ironie, comme il se doit pour un film de ce genre, Idyll nous offre sur un plateau un regard particulier sur le monde dans lequel nous vivons tous", a commenté le jury, qui se composait du chef-opérateur Simon Pintar, de l'écrivaine Polona Petek, de la critique Varja Močnik, du réalisateur Siniša Gačić et du jeune scénariste-réalisateur Gregor Božič.

The Reaper [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
interview : Zvonimir Jurić
fiche film
]
, de Zvonimir Jurić, a remporté le prix de la meilleure coproduction slovène minoritaire et du meilleur son (grâce au travail de Julij Zornik). De son côté, Home [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de Metod Pevec, qui était en compétition dans la catégorie cinéma du réel au Festival de Sarajevo, a reçu le prix du meilleur documentaire et le prix du public. 

Jan Cvitkovič, qui fait partie des réalisateurs slovènes les plus connus sur la scène internationale et qui présentait aussi le long-métrage Šiška Deluxe en compétition, a reçu le prix de la meilleure réalisation pour son court-métrage Love on the Roof of the World, qui a aussi remporté le Vesna du meilleur court, le prix du meilleur acteur (Ivo Barišič) et celui de la meilleure musique (Niko Novak).

Le prix du meilleur scénario a également récompensé un court-métrage : Schoolmates du scénariste-réalisateur Darko Sinko. Celui de la meilleure actrice a été décerné à Mojca Fatur pour sa performance dans Four Things I Wanted to Do with You de Miha Knific, qui lui a également valu le Prix de l'actrice de l'année du Magazine Stop.

Le vainqueur cannois dans la section Un Certain Regard, The High Sun [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
interview : Dalibor Matanic
fiche film
]
de Dalibor Matanić, a gagné le Prix du réseau des cinémas d'art et d'essai de Slovénie et le prix de la meilleure photographie (grâce au travail de Marko Brdar). Le Vesna du meilleur montage a distingué Jurij Moškon pour sa contribution au film pour ados The Beat of Love de Boris Petkovič, qui a très bien marché en salle.

L'Association des critiques de cinéma slovènes a attribué son prix à Case: Osterberg de Matej Nahtigal. Zippity Zappity, de Jernej Žmitek et Boris Dolenc, a été élu meilleur film d'animation, Composition de Mitja Manček meilleur film expérimental. 

Le Vesna du meilleur film d'étudiant est allé à Distant Memory de Valérie Wolf Gang. Enfin, le Vesna de l'accomplissement le plus remarquable de l'année a été remis à Matej Peljhan pour The Little Prince.

(Traduit de l'anglais)

courgette oscar shortlist
 

dernières news

 

autres infos

Newsletter

Follow us on

facebook twitter rss

suspi_2016_web300x250