Miséricorde (2016)
6.9 on the Richter Scale (2016)
Belle Dormant (2016)
Callback (2016)
Sámi Blood (2016)
Grave (2016)
The Young Lady (2016)
précédent
suivant
Choisissez votre langue en | es | fr | it

SORTIES Italie

email print share on facebook share on twitter share on google+

Poli opposti : une comédie romantique d'un autre temps

par 

- Max Croci réunit dans son premier long-métrage, produit par Rodeo Drive, Luca Argentero et Sarah Felberbaum. Également à l'affiche cette semaine : Life, The Program et Living is Easy With Eyes Closed

Poli opposti : une comédie romantique d'un autre temps
Sarah Felberbaum et Luca Argentero dans Poli opposti

À une époque où on apprend à se connaître en passant par les appli de son smartphone et où les relations se jouent sur WhatsApp, Max Croci qui, pour débuter dans le long-métrage, frôle la cinquantaine, nous propose une comédie romantique raffinée, d'un autre temps, dont les personnages se font la cour, dînent aux chandelles, dansent au clair de lune et s'embrassent sous la pluie. Avant cela, cependant, Stefano et Claudia, les héros de Poli opposti [+lire aussi :
bande-annonce
making of
fiche film
]
 (litt. "pôles opposés"), qui sort aujourd'hui en Italie, commencent par se détester royalement. Stefano (Luca Argentero) est un spécialiste de la thérapie de couple et Claudia (Sarah Felberbaum) une avocate qui s'occupe de divorces. En somme, elle sépare les couples tandis qu'il fait tout pour qu'ils restent unis. Or leurs cabinets respectifs sont sur le même palier... Au début, ils se font la guerre, mais la loi qui veut que les contraires s'attirent ne va pas tarder à l'emporter. "J'ai grandi avec les élégantes comédies romantiques américaines d'avant, et pour moi, ce film est la concrétisation d'un rêve, explique Croci. Ce n'est pas un hasard si on trouve dans Poli opposti de nombreuses références, Hawks et Cukor en tête, mais je pense aussi aux comédies Universal des années 1960”. 

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Argentero joue ici un nouveau Cary Grant, un homme distingué aux manières courtoises. Felberbaum incarne une femme émancipée, sévère, raffinée. Pour agrémenter le tout, le film propose toute une galerie de personnages : l'ex-femme de Stefano (Anna Safroncik), belle et prolixe ; l'encombrant ex-beau-frère (Tommaso Ragno), qui est un psychologue de renom tout à fait narcissique ; le fils de Claudia (Riccardo Russo), un garçon doux qui se fait malmener par ses camarades de classe ; le frère de Claudia (Giampaolo Morelli), menteur en série, et l'épouse de ce dernier (Elena Di Cioccio), qui s'est résignée à ses tromperies. Le tout se déploie en suivant un scénario d'une structure très classique (signée par huit scénaristes), avec comme toile de fond un Rome de carte postale. "J'ai pris une histoire romantique et je l'ai transposée à nos jours dans un Rome un peu pittoresque, comme dans les productions américaines qui se tournaient à l'époque dans notre capitale, précise le réalisateur. Il est important de ne pas oublier l'aspect romantique de la vie." Poli opposti, produit par Rodeo Drive avec Rai Cinema, est la seule nouveauté italienne qui arrive sur les écrans transalpins aujourd'hui (sur 280 écrans, avec 01). 

La nouvelle affiche comprend en revanche pas moins de quatre titres européens, dont deux productions britanniques. Le premier est The Program [+lire aussi :
critique
bande-annonce
making of
interview : Stephen Frears
fiche film
]
de Stephen Frears (distribué par Videa dans 140 salles), précédé d'une injonction rédigée par les avocats de Michele Ferrari (interprété à l'écran par Guillaume Canet) qui dit : "Le Docteur Ferrari n'a jamais administré d'erythropoiëtine à Lance Armstrong” et que ses représentants ont signifiée hier. La deuxième nouveauté venue d'Outre-Manche est aussi un film biographique. Il s'agit de Life [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
, d'Anton Corbijn, qui revient sur la rencontre entre le photographe Dennis Stock de l'Agence Magnum et de la jeune star James Dean, quelques mois avant la mort de ce dernier. Le film est distribué par BiM sur 80 écrans. Par ailleurs, après son avant-première à San Sebastian, le public italien va pouvoir découvrir le titre espagnol Living is Easy With Eyes Closed [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de David Trueba, distribué par Exit Media. Enfin, CINEMA lance le titre franco-marocain Much Loved [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de Nabil Ayouch, présenté à la Quinzaine des réalisateurs du Festival de Cannes en mai et très vite censuré au Maroc. Les quatre autres films qui sortent aujourd'hui viennent des États-Unis. Il s'agit d'Hôtel Transylvanie 2 (550 salles) et Strictly Criminal (320 salles), tous deux distribués par Warner, ainsi que de Bound to Vengeance (80 salles, Notorious) et de l'émouvant documentaire sur Joplin Janis, d'Amy Berg (23 salles, I Wonder).

(Traduit de l'italien)

courgette oscar shortlist
 

dernières news

 

autres infos

Newsletter

Follow us on

facebook twitter rss

suspi_2016_web300x250