Sage Femme (2017)
Bigfoot Junior (2017)
The Party (2017)
Western (2017)
Que Dios nos perdone (2016)
L'autre côté de l'espoir (2017)
Out (2017)
précédent
suivant
Choisissez votre langue en | es | fr | it

FILMS Croatie/Slovénie/Serbie/Monténégro/Royaume-Uni

email print share on facebook share on twitter share on google+

Life Is a Trumpet : Des gens ordinaires avec des soucis quotidiens

par 

- Le troisième film d'Antonio Nuić est un film de Noël qui met de bonne humeur

Life Is a Trumpet : Des gens ordinaires avec des soucis quotidiens

Ces deux dernières années, certains réalisateurs des Balkans se mettent à faire des films qui ne parlent pas des blessures de la guerre, des problèmes sociaux ou de crimes, mais s'intéressent à la vie de tous les jours sous un angle réaliste, avec un accent sur les accents moyennes. On peut citer en exemple le candidat bosnien aux nominations pour les prochains Oscars, Our Everyday Life [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
interview : Ines Tanović
fiche film
]
, ainsi que With Mom [+lire aussi :
critique
film focus
interview : Faruk Loncarevic
fiche film
]
, le gagnant du Prix Cineuropa de Sarajevo en 2013. Un des derniers films en date dans cette veine vient de Croatie : c'est le troisième long-métrage d'Antonio Nuić, Life Is a Trumpet, où le scénariste et réalisateur dépeint le Zagreb d'aujourd'hui à travers une famille de la classe moyenne..

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Bura (Bojan Navojec, de Just Between Us [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
et Les Enfants de Sarajevo [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
interview : Aida Begić
fiche film
]
), un trompettiste de 35 ans qui joue dans un groupe de fusion rock-jazz, va se marier avec sa petite amie Jana (Iva Babić, dans son premier rôle important après des apparitions dans We Will Be the World Champions [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
et Vegetarian Cannibal [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
), qui est enceinte. Les noces seront aux frais des parents de Bura, Zdravko (Zlatko Vitez, qu'on n'avait pas vu sur le grand écran depuis Infection en 2003) et Marija (Mirela Brekalo Popović, récemment dans The Reaper [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
interview : Zvonimir Jurić
fiche film
]
). Les parents de Jana, Slaven (la star Filip Šovagović) et Klara (Ksenija Marinković de Just Between Us) proposent pourtant de participer, mais sans succès, car Zdravko possède un abattoir, et les affaires marchent bien. L'entreprise familiale est dirigée par le fils aîné de la famille, Dragec (Goran Navojec, récemment dans A Perfect Day [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
interview : Fernando León de Aranoa
fiche film
]
et In Order of Disappearance [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
interview : Hans Petter Moland
fiche film
]
).

Le cadeau de Zdravko pour les mariés est la part de Bura dans son commerce (qui représente une grosse somme), bien que son fils cadet ne s'intéresse pas à la boucherie. Les mariés semblent bien partis dans la vie. C'est là que Marija, qui gère les finances de l'entreprise et de la famille, découvre qu'il manque 40 000 euros. Il s'avère que c'est Dragec qui les a pris pour couvrir une dette de jeu envers le comptable de la société, Piko (Filip Križan,récemment You Carry Me [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Ivona Juka
fiche film
]
). Mais là n'est pas le pire : Marija découvre aussi les traces d'un gros chèque adressé il y a longtemps à la mère de Piko, au temps où elle travaillait pour Zdravko. Convaincue que Piko est le fils illégitime de Zdravk, elle décide de s'installer avec Bura et Jana. La situation atteint un point critique, jusqu'au réveillon de Noël chez Bura et Jana.

Le ton du film est léger et vif, et les problèmes des personnages sont réalistes mais sans exagération, simplement comme des événements de la vie. La société à laquelle les personnages appartiennent est un monde courtois et cultivé, le genre d'univers où l'on trouve des gens qui connaissent le concept de "fusion jazz-rock". Life is a Trumpet est un film bien intentionné, un bon film de Noël (quoique peut-être pas tout à fait adapté pour les petits enfants) qui laisse le spectateur de bonne humeur sans le prendre pour un idiot.

La ville de Zagreb et l'affection avec laquelle elle est dépeinte par Nuić (qui est né à Sarajevo) contribue énormément à créer cette atmosphère. Le directeur de la photographie Radislav Jovanov Gonzo, un des meilleurs réalisateurs de clips musicaux de Croatie, lui donne un accent résolument urbain, rehaussé par une bande originale souriante qui réunit des tubes connus des deux générations représentées dans le film.

Life is a Trumpet a fait son avant-première mondiale au Festival de Varsovie. Il arrivera sur les écrans croates le 1er décembre. Il C'est une coproduction qui a réunit Propeler Film (Croatie), Staragara (Slovénie), Baš Čelik (Serbie), Artikulacija (Monténégro) et Film and Music Entertainment (Royaume-Uni).

(Traduit de l'anglais)

Lire aussi

Film Business Course
WBImages Locarno
Emilia Romagna_site FR
 

dernières news

 

autres infos

Newsletter

Follow us on

facebook twitter rss