Glory (2016)
One Step Behind the Seraphim (2017)
L'Usine de rien (2017)
Mademoiselle Paradis (2017)
A Ciambra (2017)
Corps et âme (2017)
Le Caire Confidentiel (2017)
précédent
suivant
Choisissez votre langue en | es | fr | it

TOFIFEST 2015

email print share on facebook share on twitter share on google+

Damaged: Une tragicomédie à travers le temps

par 

- Le nouveau film de Filip Bajon a été projeté dans la section compétitive From Poland du 13ème Tofifest de Toruń (du 18 au 25 octobre)

Damaged: Une tragicomédie à travers le temps
Katarzyna Figura et Krystyna Janda dans Damaged

Considéré à la fois comme un "classique" parmi les cinéastes polonais et néanmoins comme un réalisateur "rebelle", Filip Bajon a confirmé son statut très indépendant avec son nouveau long métrage, Damaged [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
, présenté dans la section compétitive From Poland du 13ème Tofifest de Toruń (du 18 au 25 octobre).

Né en 1947, Filip Bajon s’est fait connaître comme un auteur abordant sous un angle très individuel l’Histoire, ainsi que la littérature polonaise qui est souvent à la source de ses films. Sans particulièrement tenir compte du degré de popularité des oeuvres littéraires auxquelles il s'attaque et même quand il travaille sur des récits très connus comme Le pré-printemps (The Spring to Come) de Stefan Zeromski ou Les voeux d'une jeune fille (Maiden Vows) d’Aleksander Fredro, il les interprète à sa façon, en accentuant les motifs et les questions qu'ils estime révélatrices (et qui ne le sont pas forcément pour les enseignants et les historiens de littérature).

Son nouvel opus, Damaged est une adaptation de La morale de Madame Dulska de Gabriela Zapolska, une pièce de théatre de moeurs publiée en 1906 à Varsovie, une tragicomédie devenue emblématique en tant que critique du milieu bourgeois dont elle démasque l'hypocrisie, la duplicité, le mensonge et le mépris à l'encontre des pauvres et des faibles.

Dans son adaptation, Filip Bajon structure l’action du drame sur trois niveaux temporels. L’histoire de la famille Dulski (qui met l'accent sur les personnages de la mère, de la fille et de la petite-fille) est une variation de  l’oeuvre originale dont elle constitue une sorte de continuité. La petite-fille, Melania (Maja Ostaszewska), réalisatrice de cinéma, reçoit la visite de Rainer Dulsky (Wladyslaw Kowalski), professeur en Suisse et à la recherche de la vérité sur sa famille. Melania, intriguée, se met à l’aider et tous les deux vont découvrir un passé empli des secrets, parfois honteux, et qui devaient rester cachés à jamais. Melania, une personnalité insouciante que rien ne freine, n’arrête pas de lancer des reproches à son entourage et elle décide finalement de révéler la vérité dans un film qu’elle a l’intention de tourner.

L'atout le plus fort du film est son cast féminin constitué par des actrices polonaises bien connues: Krystyna Janda, Katarzyna Figura et Maja Ostaszewska. Présente au Tofifest de Torun, la seconde a expliqué son approche du film : "en me préparant pour ce rôle, j’ai cherché l'inspiration dans le travail de Carl Gustav Jung plutôt que dans le drame de Zapolska. Après avoir lu le scénario, j’ai senti que ses multiples facettes rendraient le personnage difficile à interpréter. Les sauts temporels et l’obligation de jouer d'abord un personnage très jeune puis le même doté d'un solide bagage d'expérience, ont été un vrai défi pour moi." 

Produit par Wlodzimierz Niderhaus pour WFDiF (Wytwórnia Filmów Dokumentalnych i Fabularnych), Damaged a bénéficié du soutien du Polish Film Institute (PISF). Le long métrage est à l'affiche en Pologne depuis le 2 octobre, distribué par Kino Swiat.

Lire aussi

Jihlava
San Sebastián Full
Focal Production Value
 

dernières news

 

autres infos

Newsletter

Follow us on

facebook twitter rss