Valley of Shadows (2017)
Corps et âme (2017)
The Line de Peter Bebjak
Seule la Terre (2017)
Absence of Closeness (2017)
Handia (2017)
I Am Not a Witch (2017)
précédent
suivant
Choisissez votre langue en | es | fr | it

FESTIVALS Pays-Bas

email print share on facebook share on twitter share on google+

Le Festival Voisins de l'Est s'intéresse aux films venant de pays en dehors de l'UE

par 

- Le public hollandais va pouvoir découvrir 41 petits joyaux est-européens

Le Festival Voisins de l'Est s'intéresse aux films venant de pays en dehors de l'UE
No One's Child de Vuk Rsumovic

Le festival hollandais Voisins de l'Est, dédié au cinéma est-européen, est prêt pour sa septième édition. Il animera trois lieux à La Haye : la Maison du cinéma Den Haag (4-8 novembre), la Maison de l'Humanité (11 novembre) et la Het Nutshuis (12-14 novembre).

Cette année, 41 petits joyaux venus de l'Est seront proposés au public local. Le drame serbe No One’s Child [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de Vuk Rsumovic, qui s'inpire de la véritable histoire d'un garçon élevé par des loups dans les forêts de Bosnie, va faire l'ouverture du festival. Le film est au programme de la vaste section Cinéma actuel engageant, dédiée aux films venus de pays qui ne sont pas membres de l'UE. On y trouve aussi Corn Island [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
interview : George Ovashvili
fiche film
]
de George Ovashvili, un drame psychologique géorgien sur la relation entre l'homme et la nature qui a gagné le Globe de cristal de Karlovy Vary en 2014, ou encore le film serbe pacifiste Enclave [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de Goran Radovanovic (qui représente le pays pour les nominations aux prochains Oscars), le drame de chambre macédonien Honey Night [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
d'Ivo Trajkov, qui réunit une crise conjugale et un scandale politique, Our Everyday Life [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
interview : Ines Tanović
fiche film
]
, qui est la première fiction de la documentariste bosnienne encensée Ines Tanovic et s'attarde sur les difficultés d'une société après la guerre.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Le programme de la section documentaire est également alléchant. Il comprend les derniers films en date de Jasmila Žbanic et Želimir Žilnik. Le premier, One Day in Sarajevo [+lire aussi :
critique
interview : Jasmila Žbanić
fiche film
]
, revient sur l'assassinat de François-Ferdinand en 1914. Le second, Logbook_Serbistan,évoque la crise la migration en Serbie. Parmi les six courts-métrages de la section Découvertes, deux films méritent une attention spéciale : la comédie sombre croate Story About Mare d'Igor Seregi et le film géorgien Reflection de Giorgi Mrevlishvili, qui interprète le cinéma comme un pont qui permet au passé de communiquer avec le présent.

Chaque édition du festival s'organise autour d'un événement historique importante : l'année dernière, il s'agissait de la Chute du Mur de Berlin, 25 ans après. Cette année, il s'agit des Accords de paix de Dayton, signés il y a vingt ans. Un débat sera organisé sur le sujet, qui sera également illustré par quatre films abordant le besoin qu'on a, après une guerre, de trouver la paix intérieure et de se refaire une identité, notamment Fuse [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Pjer Žalica (2003), lauréat d'un Léopard d'argent à Locarno.

"Cinema of I" et "Other on" sont deux toutes nouvelles sections qui réunissent des témoignages artistiques personnels. Dans la première, le public pourra voir The Fuse: Or How I Burned Simon Bolivar d'Igor Drljaca, qui réunit des vidéos amateurs. La deuxième illustre le regard des autres sur l'Europe de l'Est et proposera notamment le drame social gréco-belgo-serbo-hollandais The Sky Above Us [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Marinus Groothof, qui se passe pendant les trois mois durant lesquels l'OTAN a bombardé la Serbie, en 1999, de même que le documentaire espagnol Good Night Sarajevo d'Olivier Algora et Edu Marín, sur un célèbre journaliste radio bosnien qui réconfortait le peuple par ses mots pendant la guerre.

Le Festival Voisins de l'Est s'achèvera sur la présentation de l'élégante histoire de triangle amoureux Rondo de Zvonimir Berkovic (1966), une oeuvre considérée par les critiques locaux comme le meilleur film croate de tous les temps. Le film sera présenté par l'actrice Milena Dravic, une star yougoslave très populaire.

(Traduit de l'anglais)

Astra
EPI Distribution
LIM
 

dernières news

 

autres infos

Newsletter

Follow us on

facebook twitter rss