Sieranevada (2016)
The Party (2017)
Eté 93 (2017)
Tom of Finland (2017)
Barrage (2017)
Le Caire Confidentiel (2017)
Réparer les vivants (2016)
précédent
suivant
Choisissez votre langue en | es | fr | it

FESTIVALS Pologne

email print share on facebook share on twitter share on google+

Tofifest : comprendre l’Islam à travers le cinéma

par 

- Une section dédiée à la nouvelle vague iranienne et aux femmes dans le cinéma moderne des pays musulmans est en vitrine à Toruń

Tofifest : comprendre l’Islam à travers le cinéma
The Square de Jehane Noujaim

Complètement raccord avec sa réputation de "festival rebelle", le 13ème Tofifest de Toruń (du 18 au 25 octobre) a choisi d'insérer dans son programme une section baptisée "Islam. The Near and Far East" dans l'intention de tenter de mieux comprendre l’univers musulman à travers son cinéma. 

La section inclut deux volets. Le premier, "ABC de la nouvelle vague iranienne" offre au public de Toruń l’occasion de découvrir ou de revoir les titres clés de la mouvance iranienne, des films plus que remarqués sur la scène internationale. Parmi eux, on peut citer les deux coproductions franco-iraniennes A propos d'Elly d’Asghar Farhadi (Ours d’argent du meilleur réalisateur à la Berlinale 2009) et Le goût de la cerise d’Abbas Kiarostami (Palme d'Or de Cannes en 1997), Le Ballon blanc de Jafar Panahi (Caméra d’or en 1995) et La Vache de Dariush Mehrjui (prix Fipresci à Venise en 1971) qui sera projeté pour la première fois en Pologne. 

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Le second programme, intitulé "Portrait de femme – héroïne et réalisatrice", a pour objectif de braquer les projecteurs sur la femme musulmane en tant que personnage de films ou derrière la caméra à la mise en scène. Figurent notamment à l'affiche deux longs métrages très appréciés en mai dernier à Cannes : la production déléguée française Mustang [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
interview : Deniz Gamze Ergüven
fiche film
]
de la Turque Deniz Gamze Ergüven et Nahid de l'Iranienne Ida Panahandeh (victorieuse au Certain Regard). A noter aussi entre autres, No Land’s Song de l'Iranienne Ayat Najafi (meilleur documentaire l'an dernier à Montréal 2014) et The Square [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de la documentariste égypto-américaine Jehane Noujaim (prix du public au Sundance et à Toronto en 2013, nominé à l'Oscar 2014 et prix Amnesty International à la Berlinale).

Emilia Romagna_site FR
Odessa site
Film Business Course
 

dernières news

 

autres infos

Newsletter

Follow us on

facebook twitter rss