The Square (2017)
Mademoiselle Paradis (2017)
One Step Behind the Seraphim (2017)
L'Usine de rien (2017)
A Ciambra (2017)
Corps et âme (2017)
Le Caire Confidentiel (2017)
précédent
suivant
Choisissez votre langue en | es | fr | it

PRODUCTION Bulgarie

email print share on facebook share on twitter share on google+

Voevoda est en post-production

par 

- Zornitsa Sophia Popgantcheva joue également dans ce drame historique ambitieux qu'elle a écrit et réalisé

Voevoda est en post-production
Voevoda de Zornitsa Sophia Popgantcheva

Le troisième long-métrage de Zornitsa Sophia Popgantcheva, Voevoda, produit par Dream Team Films et Nu Boyana (Bulgarie) ainsi que Focus Media (Croatie), est en quête d'un partenaire minoritaire pour pouvoir terminer sa post-production. La production, d'un budget de 1 million d'euros, a été financée grâce à une aide de 570 000 euros du Centre de la cinématographie bulgare. Le film a été tourné sur un peu plus de 30 jours entre les mois d'août et octobre, à Sofia et dans des villes environnantes, ainsi que dans des décors construits spécialements pour le film. La photographie a été confiée à Krum Rodriguez (The Lesson [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
interview : Kristina Grozeva, Petar Va…
interview : Margita Gosheva
fiche film
]
Viktoria [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
interview : Maya Vitkova
festival scope
fiche film
]
). 

Pour Popgantcheva, Voevoda est "le film le plus personnel" qu'elle ait réalisé jusqu'ici –  et "la chose la plus extrême que j'ai jamais faite de ma vie", ajoute-t-elle. Le film, tiré d'une nouvelle de l'écrivain bulgare Nikolay Haitov, raconte l'histoire de Roumena, une jeune mère bulgare à l'époque de la domination ottomane. Son titre, Voevoda, signifie "meneur", "personne qui fait la loi", parce que cette héroïne, inspirée d'un personnage réel, va quitter sa maison et sa famille pour mener une bande de hors-la-loi dans un combat sanglant contre l'envahisseur.  Popgantcheva a en effet souligné qu'elle avait retracé le parcours de la vraie Roumena, bien que les historiens bulgares aient identifié plus de 50 guerrières qui sont devenues cheftaines de mouvements de résistants bulgares au moment de l'invasion par les Ottomans.

Par rapport à son choix de jouer elle-même le rôle principal de ce film qu'elle a également scénarisé, Popgantcheva explique qu'il s'est imposé comme une nécessité : après trois mois d'auditions, il est devenu évident qu'aucune autre actrice ne convenait pour le rôle. “Je me suis fait tellement de blessures pendant l'entraînement et les cascades qu'on a tournées que ça m'a soulagée de ne pas avoir fait subir tout cela à une autre personne", précise la réalisatrice.

La post-production du film devrait se terminer en mai prochain. Après avoir passé par le Marché de CentEast en octobre, le projet sera projeté dans le cadre du volet Projets en cours de l'Agora du Festival international de Thessalonique (6-15 novembre).

(Traduit de l'anglais)

San Sebastian Report
Jihlava
Focal Production Value
 

dernières news

 

autres infos

Newsletter

Follow us on

facebook twitter rss