Glory (2016)
Waves (2016)
María (y los demás) (2016)
Baccalauréat (2016)
United States of Love (2016)
Personal Shopper (2016)
Zoology (2016)
précédent
suivant
Choisissez votre langue en | es | fr | it

PRODUCTION Belgique

email print share on facebook share on twitter share on google+

Savage Films entame le tournage de Tonic Immobility, le premier film de Nathalie Teirlinck

par 

- L’actrice canadienne Evelyn Brochu est l’héroïne de Tonic Immobility, le premier film de la jeune réalisatrice gantoise Nathalie Teirlinck

Savage Films entame le tournage de Tonic Immobility, le premier film de Nathalie Teirlinck
La réalisatrice Nathalie Teirlinck

Alice mène une vie routinière d'escort girl, évitant tout contact social approfondi. Sa vie de solitude, hébergée dans des chambres d’hôtel vides et dépersonnalisées, s’écoule au jour le jour. Seules ses conversations avec Michael, son chauffeur, et ses rares visites à son père malade d’Alzheimer, la renvoient à son humanité. Mais la mort brutale de son ex-compagnon la met face à ses responsabilités vis-à-vis de son jeune fils de 6 ans, dont elle avait jusque là préféré oublier l’existence. Ses rapports conflictuels quand ils ne sont pas absents avec le jeune garçon, vont l’amener peu à peu à entrevoir la possibilité d’une nouvelle vie, qu’elle va devoir réinvestir.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)Cine Iberoamericano Int

Tonic Immobility [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
est le premier film de Nathalie Teirlinck, que l’on a pu découvrir avec ses courts métrages, notamment Venus & Me qui a tourné dans plus de 80 festivals. Tonic Immobility a déjà une jolie carrière derrière lui, puisque le projet a participé aux EAVE, et a gagné le Prix Eurimages au Cinemart (Rotterdam). Le film sera tourné en français. On retrouvera dans le rôle d’Alice l’actrice canadienne Evelyn Brochu (Les Loups, Tom à la ferme [+lire aussi :
critique
bande-annonce
festival scope
fiche film
]
, Inch’Allah
 [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
), et à ses côtés Eriq Ebouaney, Johan Leysen et Arieh Worthalter.

Tonic Immobility est produit par Savage Films, dont l’actualité est particulièrement riche depuis le succès de Bullhead [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
interview : Bart Van Langendonck
interview : Michaël R. Roskam
fiche film
]
en 2011. Savage vient notamment de produire D’Ardennen [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Robin Pront
fiche film
]
, premier long métrage de Robin Pront, qui s’est largement fait remarqué à Toronto – et qui a d’ailleurs valu à Robin Pront et son comédien Kevin Janssens de signer avec des agents basés aux USA, mais aussi Galloping Mind [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
, le premier long métrage de l’artiste pluridisciplinaire (danse, photographie, cinéma) Wim Vandekeybus. Savage a également coproduit des films belges francophones comme Alleluia [+lire aussi :
critique
bande-annonce
making of
film focus
interview : Fabrice Du Welz
fiche film
]
de Fabrice du Welz, ou Keeper [+lire aussi :
critique
bande-annonce
making of
interview : Guillaume Senez ­
fiche film
]
de Guillaume Senez, et développe les prochains projets de Michael Roskam bien sûr, mais aussi de Tom Barman (Anyway the Wind Blows [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
) ou Hans Van Nuffel (Oxygen [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
).

Tonic Immobility est coproduit par CTM Pictures et 41 Shadows, avec le soutien du VAF, du CCA, du Nederlands Film Fond et du Danish Film Institute.

Seneca's Day Lithuania
 

dernières news

 

autres infos

Newsletter

Follow us on

facebook twitter rss

Home Sweet Home