La Colère d'un homme patient (2016)
Orpheline (2016)
Félicité (2017)
Paris La Blanche (2016)
Waldstille (2016)
L'autre côté de l'espoir (2017)
Noces (2016)
précédent
suivant
Choisissez votre langue en | es | fr | it

SORTIES Belgique

email print share on facebook share on twitter share on google+

Sortie massive mais contrariée pour Black

par 

- La sortie de Black, deuxième long métrage d’Adil El Arbi et Bilall Fallah, sorte de West Side Story contemporain revisité à la sauce bruxelloise, n’est pas sans provoquer quelques remous

Sortie massive mais contrariée pour Black
Black d’Adil El Arbi et Bilall Fallah

Demain sort dans les salles belges Black [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
interview : Adil El Arbi et Bilall Fal…
fiche film
]
, deuxième long métrage du duo formé par Adil El Arbi et Bilall Fallah. Du moins dans certaines salles belges. En effet, il semblerait que certaines salles aient été un peu frileuses à l’idée de diffuser le film, qui relate une histoire d’amour à la Roméo et Juliette sur fond de guerre des gangs à Bruxelles. Le film montre sans concession la violence inhérente à ces bandes urbaines, et les affrontements sans merci, que ce soit dans les couloirs du métro, ou dans l’obscurité de leurs repères, entre les Black Bronx de Matonge et les 1080 de Molenbeek, des jeunes principalement issus des communautés congolaises et marocaines. On s’étonne ainsi qu’à Bruxelles, le film ne soit pas montré dans les salles justement situées près du quartier de Matonge. On notera qu’au Kinepolis Bruxelles sera diffusé avant le film une vidéo à visée "éducative" à laquelle ont participé les réalisateurs, qui déclarent néanmoins faire confiance au public et avoir l’impression que ce ne soit pas "une démarche utile". A Verviers et Charleroi, les complexes Cinepointcom ont également décidé de ne pas diffuser le film, craignant rien moins que des émeutes.  

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Il faut cependant noter que le film sort sur une large combinaison de 32 salles aussi bien en Flandre qu’en Wallonie, et bien sûr à Bruxelles, où les réalisateurs espèrent trouver un large public, tant le film est aussi une ode à la ville. Leur précédent film, Image [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
, lui aussi tourné à Bruxelles, avait rencontré un certain succès en Flandre, mais avait à peine été vu et diffusé dans la capitale. Adil El Arbi et Bilall Fallah revendiquent haut et fort leur ambition de faire un cinéma accessible, d’user d’une grammaire et d’un langage cinématographiques qui permettent de faire passer au plus grand nombre un message fort, même difficile. Le film est en tout cas largement soutenu par la presse, qui y voit un film percutant voire une claque, un film métissé au plus proche de la réalité bruxelloise. 

Bridging the Dragon
 

dernières news

 

autres infos

Newsletter

Follow us on

facebook twitter rss

CASI HECHO Home