La Belle et la meute (2017)
Corps et âme (2017)
Handia (2017)
Valley of Shadows (2017)
Laissez bronzer les cadavres (2017)
I Am Not a Witch (2017)
The Square (2017)
précédent
suivant
Choisissez votre langue en | es | fr | it

THESSALONIQUE 2015 Prix

email print share on facebook share on twitter share on google+

Béliers gagne à Thessalonique

par 

- Le drame islandais a obtenu le premier prix. Les autres repartent pour la plupart en Amérique latine

Béliers gagne à Thessalonique
Les gagnants de l'édition 2015 du Festival de Thessalonique (© Ververidis Vasilis/Motionteam)

Le deuxième film de fiction de Grimur Hakonarson, Béliers [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
interview : Grimur Hakonarson
fiche film
]
, a remporté l'Alexandre d'or du Festival de Thessalonique, un prix qui s'ajoute aux nombreux trophées obtenus depuis la victoire du film islandais dans la section Un Certain Regard du Festival de Cannes, en mai. Le film raconte l'histoire de deux frères âgés qui ne se parlent plus depuis des années mais se trouvent forcés de s'unir pour sauver leurs troupeaux.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

La Terre et l'ombre [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de César Augusto Acevedo (Colombie/France/Pays-Bas/Chili/Brésil), lui aussi lancé à Cannes (à la Semaine de la critique) et récompensé de la Caméra d'or du meilleur premier long-métrage, a reçu trois prix : l'Alexandre d'argent, le Prix des valeurs humaines (décerné par le Parlement grec) et le prix du public.

Road to La Paz, un premier long de Francisco Varone qui a réuni les efforts de l'Argentine, des Pays-Bas et du Qatar, a gagné un Alexandre de bronze. Le film mexicain 600 Miles, de Gabriel Ripstein, a obtenu le prix de la mise en scène (qui s'ajoute notamment au prix du meilleur premier film reçu à Berlin).

Le titre gréco-germano-américain Petting Zoo de Micah Magee, lui aussi projeté au dernier Festival de Berlin, a valu le prix de la meilleure actrice à Devon Keller. Du côté des acteurs, c'est Alfredo Castro qui l'a emporté pour son interprétation dans le gagnant du Lion d'or de Venise de l'année : From Afar (Venezuela/Mexique).

Runar Runarsson a obtenu le Prix du meilleur accomplissement artistique pour Sparrows [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
interview : Rúnar Rúnarsson
fiche film
]
(Islande/Danemark/Croatie), et Mustang [+lire aussi :
critique
bande-annonce
film focus
interview : Deniz Gamze Ergüven
fiche film
]
(Turquie/France/Allemagne/Qatar) a gagné le prix du public dans la section réservée au cinéma des Balkans. Le public de la section Open Horizons a de son côté récompensé le film américain Me and Earl and the Dying Girl.

Les Prix FIPRESCI du festival ont tous les deux récompensé des films helléniques : Silent [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
 de Giorgos Gkikapeppas (Compétition internationale) et Blind Sun [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de Joyce Nashawati (une coproduction française présentée dans la section Panorama grec). Dans la section grecque, le public a élu ex aequo Chevalier [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
et Spring Awakening.

(Traduit de l'anglais)

Warsaw
EPI Distribution
LIM
 

dernières news

 

autres infos

Newsletter

Follow us on

facebook twitter rss